Mères, pouvoir et santé en Haïti

Mères, pouvoir et santé en Haïti

J. Tremblay

Collection  » Médecines du monde. Anthropologie comparée de la maladie « , éd. Karthala, 1995

Il existe quatre grandes catégories de maladies, selon les mères du monde rural d’Haïti : la maladie Bon Dieu, la maladie Diable, la maladie loa et la maladie naturelle. Lorsque leurs enfants sont malades, elles utilisent successivement ou tour à tour les moyens de la médecine moderne, et ceux de la médecine créole qui coexistent en Haïti. Elles adaptent leurs stratégies de soin au sens attribué à la maladie.
Mais les pratiques elles-mêmes sont issues d’une longue histoire de domination du monde rural dont elles reflètent le cadre socio-politique.
Pour comprendre comment les femmes construisent un lien entre une médecine et une catégorie de maladie, l’auteur a donc dépassé le cadre limité des pratiques de prévention et de soin. elle a étudié les conditions d’exploitation des femmes en milieu rural, les pratiques d’exclusion dont elles sont victimes, leurs rapports au travail et finalement la relation qu’elles entretiennent avec Dieu, les Esprits et le Diable.
Les pratiques médicales prennent alors une autre dimension, qu’il est nécessaire de connaître lorsque l’on veut agir dans le champ de la santé en Haïti , et qui expliquent bien des comportements et bien des choix. Elles donnent aussi accès d’une façon incisive aux liens étroits qui existent en Haïti entre le domaine symbolique et les rapports de pouvoir entre classes, entre couleurs, entre sexes.
C’est ainsi que l’auteur démonte la façon dont la médecine créole, qui fonctionne au sein de rapports de type sacrificiel, pérennise les rapports esclavagistes et coloniaux. En matière de santé, le développement souhaitable ne consiste pas seulement en apports techniques. Il doit avoir pour corollaire l’appropriation de la modernité et non sa capture par une médecine gérée par des élites dans une relation de pouvoir de type technocratique.
Une longue enquête de terrain sur les soins materno-infantiles, aboutit ainsi à un regard d’ensemble sur la place de la santé dans un système social haïtien marqué par les contradictions entre le poids de l’histoire et les aspirations au développement


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. claire escoffier dit :

    bonjour
    Je vais travailler en haiti et cherche à commander le livre de J Tremblay le plus vite possible. Est ce possible via Amades ou dois je le commander à la Fnac ?merci de votre réponse rapide
    claire escoffier

    • Cyril Farnarier dit :

      Bonjour,
      Amades relai les informations de publication mais n’assure pas la diffusion des ouvrages. Il vous faut pour cela vous adresser à un libraire.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *