Séminaire interdisciplinaire : “Les nouvelles frontières de la médecine”

16 octobre 2012
Par

Résumé

Le laboratoire TRIANGLE organise un séminaire pluridisciplinaire rassemblant des chercheurs en sciences humaines et sociales et des médecins autour de la question des nouvelles frontières de la médecine. Ce séminaire est soutenu par la région Rhône-alpes (ARC1 Santé).

 

Argumentaire

Le laboratoire Triangle organise un séminaire pluridisciplinaire rassemblant des chercheurs en sciences humaines et sociales et des médecins autour de la question des nouvelles frontières de la médecine.

En effet, la médecine est aujourd’hui confrontée à une extension très nette de son champ d’activité qui, bien souvent, déborde les limites de la thérapeutique.

D’un côté, les possibilités techniques offertes par la médecine ouvrent des domaines d’intervention qui ne sont plus exclusivement balisés par l’existence de la maladie ou l’expérience de la souffrance. De fait, la médecine ne se limite pas à soigner telle ou telle partie du corps, à pallier telle ou telle déficience. Elle a aussi les moyens d’aider l’individu à se dégager des contraintes du biologique et de l’accompagner dans la réalisation de lui-même (procréation médicalement assistée, chirurgie esthétique, prescription de psychotropes, réassignation sexuelle etc.). C’est ici, à la fois, l’augmentation des performances et l’accomplissement individuel qui sont recherchés, la médecine jouant un rôle éminent dans la « capacitation » de l’individu. Dans ce cadre, le médecin ne renonce pas à mettre en œuvre son savoir et sa compétence spécialisée mais il n’est plus tout à fait en posture d’exercer l’autorité que lui confère le pouvoir de guérir. Il tend à se retrouver dans une situation de prestation de service face à un patient-consommateur.

D’un autre côté, l’extension du magistère médical dans des domaines très divers propulse la médecine dans des domaines qui ne lui sont pas réservés. Certaines questions, auparavant définies en termes de déviances ou considérées comme des processus naturels, sont désormais appréhendées et traitées en tant que problèmes médicaux. La médicalisation de l’existence se traduit par la diffusion d’un ensemble de normes morales et politiques qui l’accompagnent, la fondent et l’orientent. La médecine est ici requise non point seulement au regard de la spécificité de ses compétences et de ses savoirs mais en tant qu’autorité morale. La chronicisation d’un certain nombre de maladies participe de ce processus. Dans la gestion quotidienne de ces maladies, la médecine fait face à ses limites techniques. Elle devient parfois une médecine d’accompagnement. Elle doit, dans cette perspective, nouer alliances et compromis avec d’autres impératifs et composer avec des enjeux qui ne sont pas médicaux. Cette « hybridation » pose à nouveaux frais la question des fondements de l’autorité médicale quand elle n’est plus associée à la disposition d’un savoir spécifique.

Cette extension des frontières de la médecine s’accompagne d’une transformation des savoirs mobilisés, d’une reconfiguration des systèmes d’acteurs, d’une inflexion du sens et de la légitimité des pratiques. Ces évolutions déplacent ou rendent poreuses un certain nombre de frontières qui pourtant continuent de servir de point d’appui à la médecine (normal/pathologique, réparation/expansion, social/biologique, naturel/ artificiel). L’objectif de ce séminaire est d’analyser comment les médecins explorent les limites de leur domaine et comment, au travers cette exploration, ils prennent part aux mutations anthropologiques des sociétés contemporaines. Lieu de construction de connaissances scientifiques, de débats et de réflexions à propos des évolutions contemporaines de la médecine et des perspectives qu’elles ouvrent, ce séminaire entend construire les bases d’une réflexion collective entre les sciences humaines et la médecine.

 

Séances

Vendredi 19 octobre 2012. 9h30-12h30

Le psychiatre et l’expertise judiciaire

Samuel Lézé (Maître de conférences, ENS de Lyon, Centre Norbert Elias)

La juridiction de l’expertise psychiatrique.

 Caroline Protais (Docteur en sociologie, chercheur associé au GSPM )

Un assemblage entre un savoir technique et les valeurs de l’expert. Le cas de l’expertise psychiatrique des malades mentaux

Discutant / Dr. Pierre Lamothe, psychiatre, pôle SMDP-CHV, Expert près de la Cour de cassation.

Laboratoire Triangle – ENS de Lyon – Salle : R 314

 

Vendredi 14 décembre 2012. 9h30-12h30

L’addictologie : entre médecine et politique

 Nicolas Fortané (Docteur en science politique, chercheur post-doctorant à l’INRA, RITME)

Quand la médecine a recours au politique pour délimiter son territoire : le cas de l’addictologie en France.

Gwenola Le Naour (Maître de conférences en science politique, IEP de Lyon, TRIANGLE)

Quand la médecine a recours au politique pour délimiter son territoire : le cas de la politique de réduction des risques à Marseille.

Discutant / Dr. Jérôme Lebaud, psychiatre, psychanalyste, Service de médecine légale, CSAPA, CHU A. Michallon de Grenoble.

Laboratoire Triangle – ENS de Lyon – Salle : R 253

 

Vendredi 22 février 2013. 9h30-12h30

Que soigne la médecine générale ?

Géraldine Bloy (Maître de conférences en sociologie, Université de Bourgogne, LEG), Laurent Rigal (Médecin généraliste, épidémiologiste, Université de Paris 5)

Les habits neufs du Docteur Knock ? Options morales et légitimité des médecins généralistes face à l’élargissement du projet préventif.

Lise Dassieu (Doctorante en sociologie, Université Toulouse II, LISST-CERS)

Médecins généralistes et traitements de substitution aux opiacés : ajustements autour d’une mission de santé publique

Discutant / Dr. Rodolphe Charles, Médecin généraliste, Maître de conférences associé à la faculté de médecine Jacques Lisfranc, Saint-Etienne.

Laboratoire Triangle – ENS de Lyon – Salle : R 253

 

Vendredi 12 avril 2013. 9h30-12h30

La médecine de transformation

Laurence Hérault (Maître de conférences en anthropologie, Université Aix-Marseille, IDEMEC)

Le chirurgien dans le parcours de transsexuation

Yannick Le Hénaff (Maître de conférences en sociologie, Université de Rouen, DYSOLA)

Entre « désir » et « besoin », le positionnement professionnel et identitaire des chirurgiens plastiques reconstructeurs et esthétiques.

Discutant / Dr Nicolas Morel-Journel, chirurgien urologue, CHU Lyon-Sud.

Laboratoire Triangle – ENS de Lyon – Salle : R 253

 

Vendredi 24 mai 2013. 9h30-12h30

La médecine entre les murs

Franck Enjolras, (Doctorant en anthropologie, psychiatre, IRIS, Paris, EHESS)

Police et médecine en centre de rétention administrative: une zone d’influence réciproque.

Guillaume Malochet (Maître de conférences au CNAM, Paris LISE)

Concurrences et coordination entre intervenants en santé mentale en milieu carcéral.

Discutant / Dr Frédéric Sahajian, PH Epidémiologie et santé publique, CHV, Université Lyon I, LBBE.

Laboratoire Triangle – ENS de Lyon – Salle : R 253

 

Vendredi 21 juin 2013. 9h30-12h30

Les nouvelles frontières de la médecine

Boris Hauray (Chargé de recherche IRIS, EHESS, INSERM Paris), Sébastien Dalgalarrondo (Chargé de recherche CNRS, CESPRA, Paris)

Sociologie de la promesse médicale

Thomas Bujon, Christine Dourlens (Maîtres de conférences en sociologie, Université Jean Monnet, Saint-Etienne, TRIANGLE)

Conclusions et ouvertures

Laboratoire Triangle – ENS de Lyon – Salle : R 253

 

Contacts / responsables scientifiques

Thomas Bujon : thomas.bujon@univ-st-etienne.fr

Christine Dourlens : christine.dourlens@univ-st-etienne.fr

Gwenola Le Naour : gwenola.le.naour@sciencespo-lyon.fr

 

LIEU

Ecole Normale Supérieure de Lyon

Métro ligne B arrêt Debourg,

15 parvis René Descartes, Lyon 7ieme

Bâtiment Recherche, laboratoire TRIANGLE.

 

 


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : Annonces : Colloques, rencontres, séminaires et journée d'étude, Annonces : Colloques, rencontres, séminaires et journée d'étude, Séminaire

Laisser un commentaire

AMADES

AMADES s'est donné pour but d'analyser les modalités d'intervention des sciences sociales dans le champ de la santé et d'élaborer un travail scientifique articulant des travaux d'anthropologie avec des actions et problématiques médicales.
L’association intervient dans le champ scientifique par ses colloques explicitement destinés à être des lieux de rencontre et d’interaction entre les différents acteurs du champ de la santé et des sciences sociales. Elle vise par son bulletin et par ses publications à animer un courant d’information et un réseau de relations rendant accessible l’évolution des théories et des applications de l’anthropologie médicale.

Contact

informations et renseignements : info@amades.net webmestre : cyril.farnarier@gmail.com

Carnets de recherche