AIDS and Maternity in India

Aids and maternity in India.
From public health to social sciences perspectives: emerging themes and debates.

P. Cohen and S. Solomon (Eds).

Publications du département des sciences sociales n° 8, 2004, 279 p.

Language : English. Prix : 350 Rs (13 €)
Pour toute commande ou informations, contacter: library@ifpindia.org

Sommaire et nombreux textes en ligne

English

This collective book – with contributions from Indian and French specialists – seeks to define and shape the role of the social sciences in studying HIV/AIDS transmission from the mother to the child in India. At a time
when the prevention of this transmission is a priority of the Indian public health policy and of international organisations, this issue is explored here through the understanding of medical, public health and social sciences perspectives.

Based on the status of maternity and its behaviour – pregnancy, delivery and breast-feeding are routes of transmission – the understanding of this transmission and its prevention is built here on a progressive and multidisciplinary exploration of the issue.

The social, political and medical treatment of the AIDS epidemic in India (Part 1); The medical and public health treatment of MTCT prevention (Part 2) ; Gender perspectives on the vulnerability of Indian women to infection (Part 3) ; The understanding of the global social perpectives of AIDS and maternity and of the social, cultural and psychological factors increasing or reducing the transmission.

Keywords : AIDS, maternity, social Sciences, anthropology, delivery, breast-feeding

About the authors

Patrice Cohen is an anthropologist and currently director of the Group of Research Innovations and Societies, University of Rouen, France. He currently heads a research programme in social sciences on ‘HIV/AIDS and Mother to Child Transmission in South India’ in the French Institute of Pondicherry.

Suniti Solomon is a microbiologist, and currently director of YRG Centre for AIDS Research and Education (YRG CARE) in Chennai, India. In 1986, her team in a public hospital documented the first evidence of HIV infection in India. She is actively involved in HIV prevention education, counselling, care and support and research in India.

Français

Ce livre collectif – avec des contributions de spécialistes indiens et français – propose de définir et de délimiter le rôle des sciences sociales dans l’étude de la transmission du VIH de la mère à l’enfant en Inde. Au moment où la prévention de cette transmission est devenue une priorité de santé publique en Inde et pour les organisations internationales, cette thématique est développée à partir de perspectives médicales, de santé publique et de sciences sociales.

S’enracinant dans le statut de la maternité et de ses comportements – les voies de transmission sont définies à travers la grossesse, l’accouchement, et l’allaitement maternel – la compréhension de cette transmission et de sa prévention est construite ici sur une analyse progressive et multidisciplinaire de cet objet.

Le traitement social, politique et médical de l’épidémie du sida en Inde (Partie 1) ; Le traitement médical de la prévention de cette transmission et les politiques de santé publiques mises en place en Inde (Partie 2) ; La place de la femme dans la société indienne et les facteurs de vulnérabilité à la contamination (Partie 3) ; L’analyse sociale, culturelle et psychologique de la place de la maternité dans les risques de transmission en tenant compte des dynamiques sociales indiennes et des dispositifs de prévention.

Mots-clefs: Sida, maternité, sciences sociales, anthropologie, accouchement, allaitement maternel

Les auteurs

Patrice Cohen est anthropologue, maître de conférence en anthropologie à l’université de Rouen, et actuellement directeur du Groupe de Recherches Innovations et Sociétés (GRIS). Il dirige actuellement à l’Institut Français de Pondichéry un programme en sciences sociales sur la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

Suniti Solomon est microbiologiste, et est actuellement directrice du AIDS Research and Education (YRG CARE) à Chennai, India. En 1986, elle fait partie de l’équipe qui a identifié le premier cas de sida en Inde. Elle est maintenant activement impliquée dans la recherche médicale, la prévention du VIH à travers la prévention et l’éducation, le counselling, les soins et le support aux contaminés.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *