La colonisation du savoir. Une histoire des plantes médicinales du « Nouveau Monde » (1492-1750)

Parution d’ouvrage :

« La colonisation du savoir. Une histoire des plantes médicinales du « Nouveau Monde » (1492-1750) »

de Samir Boumediene

Les éditions des mondes à faire,
2016.

ISBN : 978-2-9555738-1-5

Format : 215 x 145 mm
480 pages
50 illustrations, dont 35 en quadrichromie
Papiers Munken et Olin

Prix : 24€

Présentations

schermata-2016-11-30-alle-13-56-59Résumé

Tabac, coca, quinquina, cacao, gaïac, peyotl, poisons, abortifs… De 1492 au milieu du XVIIIe siècle, les Européens s’approprient en Amérique d’innombrables plantes médicinales. Au moyen d’expéditions scientifiques et d’interrogatoires, ils collectent le savoir des Indiens ou des esclaves pour marchander des drogues, et élaborent avec elles les premières politiques de santé. Dans le même temps, inquisiteurs et missionnaires interdisent l’usage rituel de certaines plantes et se confrontent aux résistances des guérisseurs. Botanique, fraudes et sorcellerie : entre les forêts américaines et les cours du Vieux Monde, ce livre raconte l’expansion européenne comme une colonisation du savoir.

Sommaire

Préface imaginaire à une histoire invisible
0.L’appropriation des Indes

LIVRE I – UN NOUVEAU MONDE MÉDICINAL
Note. Galénisme et pratique médicale en Europe
1.Nouvelles plantes, anciennes médecines (1492-1570)
2.Le questionnaire des Indes (1570-1580)
3.Une appropriation européenne (1580-1640)

Pause (I) Les médecines du monde

LIVRE II – L’OR AMER DES INDES
Prologue. Le mauvais air
4.L’écorce des jésuites (1640-1660)
5.Le spécifique des fièvres intermittentes (1670-1710)
6.L’arbre retrouvé (1710-1751)
Épilogue. Arnaques, crimes et botanique

Pause (II) La conquête des savoirs

LIVRE III – RUPTURES DE COMMUNICATION
Note. À la recherche des abortifs américains
7.Le médical et le non-médical
8.Le contrôle des manières de vivre
9.La résistance des matériaux

X.Avoir et savoir
Postface. Circé aux Amériques

Table de matières détaillées disponible à ce lien.

Aperçu de l’ouvrage disponible sur le site de « Les éditions des mondes à faire« .


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. MULOT dit :

    Félicitations à l’un de nos derniers prix de thèse, le prix 2014 ! Une très belle thèse et un très bel ouvrage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *