JOURNÉE D’ÉTUDES « SOIGNER : AIDER OU DOMINER »

Journée d’études

SOIGNER : AIDER OU DOMINER ?

Les rapports de pouvoir en santé sexuelle et reproductive.
Perspectives anthropologiques.

Vendredi, 24 mars 2017
Université de Toulouse – Jean Jaurès
UFR de Psychologie – Salle M113

Cette journée se propose de questionner les différents rapports de pouvoir qui se jouent dans les relations soignant-e-s/soigné-e-s quand cela touche à l’intimité de la santé sexuelle et reproductive.

En Europe, en Afrique, en Amérique centrale, les parcours des patient-e-s sont marqués par des formes de domination qu’elles ou ils subissent du fait de leur sexe, leur origine, leur milieu social, leur handicap, leur couleur…

Les prises en charge peuvent alors être étudiées au prisme de l’intersectionnalité surtout dans ce champ sanitaire où les femmes et les hommes sont rendu-e-s vulnérables. Abus d’autorité, négligences, humiliations, violences gynécologiques et obstétricales retiennent aujourd’hui l’attention des anthropologues et de certain-e-s soignant-e-s, qui choisissent de se positionner autrement.

Les intervenant-e-s présenteront leurs différents terrains et leur posture de chercheur-e-s en anthropologie dans ce domaine où elles et ils sont aussi inscrit-e-s dans des rapports de pouvoir symbolique, matériel ou scientifique.

Le programme de la journée est disponible en ligne.

Organisation

  • Anaïs Garcia (LISST-CAS)
  • Anne-Lise Granier (LISST, AMADES)
  • Leslie Fonquerne (CERTOP)
  • Stéphanie Mulot (CERTOP, AMADES)

et avec la contribution de

  • Eve Bureau-Point (AMADES)
  • Delphine Burguet (AMADES)

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *