Formation annuelle de la SFE: « Ethnopharmacologie appliquée: plantes médicinales du 21ème siècle »

Cloître des Récollets
1 rue des Récollets 57000 Metz (France)
du 4 au 9 septembre 2017

Cette formation annuelle de la Société Française d’Ethnopharmacologie (SFE) se compose de deux modules indépendants ou complémentaires qui offrent des regards croisés sur les plantes médicinales et les médecines du 21ème siècle et inclut aussi une journée-colloque portant sur les soins par les plantes.

Le module 1 intitulé « Ethnomédecines : concepts et enquêtes de terrain » débute le lundi 4 septembre pour se clôturer le mercredi 6 septembre 2017. Il se propose d’éclairer plusieurs pratiques et représentations de soins actuelles qui ont cours dans des aires socioculturelles différenciées (Pérou, France, Arménie, Haïti, Inde, Mongolie, Tibet). A la lumière des expériences et recherches de terrain des intervenants de divers horizons (médecin, pharmacognoste, pharmacien, ethnopharmacologue, anthropologue, psychologue clinique), ce module a pour ambition de révéler l’étendue des offres de soins qui permettent d’entrevoir la pluralité des recours thérapeutiques.

La journée du mercredi 6 septembre est commune aux deux modules. Elle sera d’abord consacrée à la visite guidée des jardins du cloître des Récollets et à une initiation à la botanique puis à une visite de la ville de Metz.

Le module 2 intitulé «Ethnopharmacologie : évaluation et application» commence le mercredi 6 septembre et se termine le vendredi 8 septembre 2017. Il répond à la question de l’évaluation des plantes utilisées dans les traditions et de leur efficacité en thérapeutique à l’aide d’outils comme la pharmacologie (mode d’action sur organes ou cellules), la toxicologie et la clinique (essais chez l’homme). Les plantes efficaces et non toxiques représentent un enjeu considérable dans les pays en développement en valorisant leurs ressources naturelles. C’est le cas également de l’industrie pharmaceutique française encadrée par une réglementation complexe. Pharmaciens, médecins et scientifiques présenteront des résultats thérapeutiques en Europe, en Afrique et en Chine.

La journée du samedi 9 septembre sera dédiée à une journée colloque:  » SE SOIGNER PAR LES PLANTES : TRADITIONS, PRATIQUES ET TERRITOIRES ».

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION

• Donner des outils méthodologiques pour mener à bien des projets de valorisation et de développement de thérapeutiques par les plantes

• Recenser les savoirs dits traditionnels sur le terrain

• Evaluer l’intérêt thérapeutique des plantes d’usage traditionnel

• Valoriser les plantes médicinales et les phytomédicaments dans les soins de santé primaires dans le respect du développement durable

A QUI SADRESSE-T-ELLE ?

Ce cycle s’adresse aussi bien aux personnes désirant se sensibiliser à la question thérapeutique qu’à celles, aguerries, en quête d’applications dans leurs pratiques.
La formation est ouverte à tous, aucun diplôme n’est exigé pour l’inscription. Le niveau Bac+2 est recommandé, cependant la motivation et l’intérêt sont plus importants.

SA VALEUR AJOUTÉE

La spécificité de cette formation est l’attention portée au lien entre l’efficacité de la plante ou du médicament, et son contexte social et culturel qui participe lui aussi au soin.

Ci-joint la présentation détaillée de cet événement.

Les informations utiles, diverses solutions d’hébergements et inscriptions en ligne avec paiement sécurisé sur: www.ethnopharmacologia.org


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *