La femme-qui-aide et la matronne

« La femme-qui-aide et la matronne »

Laurence POURCHEZ

reportage ethnologique de 26 mn

Ce reportage retrace, au travers de la vie et de la pratique de deux femmes, la manière dont jadis, les femmes vivaient leur grossesse, puis la naissance et les premières heures de la vie de leur enfant. Andréa Boyer, ancienne matrone, et Hyacinthe Grondin, « femme-qui-aide », nous font revivre cette époque où les femmes travaillaient souvent jusqu’à leur accouchement, venue au monde de l’enfant qui se faisait à domicile, en présence de parentes, de voisines, du père de l’enfant. En ce temps là, la délivrans et lonbri de l’enfant revêtaient une grande importance aux yeux des parents : il convenait de les enterrer afin de les protéger, d’enraciner le petit à la terre qui l’avait vu naître. Nos héroïnes racontent également les techniques traditionnelles liées au corps, au façonnage, à la toilette du nouveau-né… et la fête qui suivait la naissance…


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *