AAC Colloque “Ignorance, pouvoir et santé : La production des savoirs médicaux au prisme des rapports de domination”

Colloque à la MSH Paris Nord

21-22 octobre 2019

Appel à communications : ci-dessous le résumé de l’appel et les modalités de soumission des propositions.
L’argumentaire détaillé se trouve en pièce jointe.

Pour toutes questions, n’hésitez pas à contacter : ignorancecolloque@gmail.com

Résumé :

Ce colloque interdisciplinaire et international porte sur la production de l’ignorance, à partir d’études empiriques sur la thématique de la santé au prisme des rapports sociaux de domination. Il a pour objectif de montrer la richesse et la pertinence de l’étude de la production de l’ignorance pour penser les rapports de pouvoir à l’œuvre dans les mondes de la santé et de la médecine, grâce à la présentation de travaux partant de différents ancrages disciplinaires. C’est la diversité des manifestations de l’ignorance qui nous intéresse ici pour penser ses implications pour les corps et les sexualités : volontaire, organisationnelle, structurelle, ordinaire, etc.

La priorité est donnée aux approches sociologiques, anthropologiques et historiques, mais nous accueillerons aussi des propositions émanant de la géographie, la science politique et la santé publique.

Calendrier :

  • 20 juin 2019 : Date limite de soumission des propositions (500 mots maximum)
  • 30 juillet 2019 : Sélection des communications 
  • 30 septembre : Envoi d’un support de la communication pour la discussion (10 pages maximum)

Les propositions sont à envoyer à : ignorancecolloque@gmail.com

Comité d’organisation :

  • Camille Bajeux (Université de Genève – Institut des Etudes genre)
  • Déborah Guy (EHESS – Iris / Ined) 
  • Anne-Charlotte Millepied (EHESS – Iris / Université de Genève – Institut des Etudes genre)

Comité scientifique :

  • Francesca Arena (Institut Ethique, Histoire, Humanités, Université de Genève)
  • Vincent Barras (Institut des Humanités en médecine, Université de Lausanne)
  • Elizabeth Belmas (Iris, Université Paris 13)
  • Isabelle Clair (Iris, CNRS)
  • Emilie Counil (UR5 – Mortalité, santé, épidémiologie, Ined)
  • Delphine Gardey (Institut Etudes Genre, Université de Genève)
  • Claire Grino (CIERA, Université Lyon 1)
  • Ilana Löwy (Cermes 3, CNRS)
  • Giovanni Prete (Iris, Université Paris 13)
  • Sezin Topçu (CEMS, CNRS)

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.