Institutions de soin : crises et transformations aux Nords et aux Suds

École thématique interdisciplinaire de recherche
Marseille, 25-29 novembre 2019

Cette école thématique visera à comprendre les transformations à l’œuvre dans les systèmes de santé, à la fois en termes d’acteurs.trices, d’instruments et de logiques cognitives. Ces institutions fragilisées produisent des effets sur la gestion collective du risque. La prise en charge du soin peut se reporter sur les personnes elles-mêmes ou leurs proches. Une privatisation des dépenses de santé et un report sur les individus s’opèrent alors. Ce développement de réseaux de solidarités familiales ou communautaires, pour ce qu’il a d’inégalitaire, va de pair avec le développement d’acteurs marchands, qu’ils s’agissent des complémentaires santé ou d’entreprises, par exemple, dans le domaine de la domotique pour les personnes âgées dépendantes. La crise des institutions en santé conduit alors à une fragilisation durable de la répartition collective et socialisée du risque et au renforcement des inégalités en santé.

En résumé, il s’agira de revenir sur :
1) Les transformations des institutions de soin, récentes ou de longue durée ;
2) la centralité de l’hôpital dans les systèmes sanitaires, ses liens avec les autres institutions publiques ou du secteur marchand ;
3) la critique de la centralité hospitalière et la mise en œuvre des différentes configurations alternatives (en particulier dans les Suds) ;
4) l’hôpital comme site d’organisation du travail des divers professions/segments professionnels, confrontés à différentes logiques économiques, administratives, politiques, voire diplomatiques ;
5) les initiatives locales pour expérimenter de nouveaux modes de délivrance des soins ;
6) le rôle des patient.e.s et de leurs proches pour compenser les défaillances du système de santé ;
7) les controverses autour de la qualité des soins et de leur financement ;
8) la notion d’infrastructure de soin.

Appel à communication complet disponible en ligne

Les personnes intéressées doivent envoyer une proposition de communication de 5000 signes maximum à : pri2020.ehess@gmail.com
avant le 1er octobre 2019.

Comité d’organisation:
Luc Berlivet, Fanny Chabrol, Boris Hauray, Jean-Paul Gaudillière, Pierre-André Juven, Christelle Rabier, Joëlle Vailly, Carine Vassy, Fanny Vincent.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.