Séminaire “Frontières, temporalités, matérialités au prisme de la santé”, EHESS Marseille, Programmation 2019-2020

Frontières, temporalités, matérialités au prisme de la santé

Le deuxième jeudi de chaque mois (sauf mars)
Centre de la vieille charité
2, rue de la charité
Marseille
de 10h à 13h, salle A

Argumentaire:

Cette année encore, nous allons mobiliser des travaux et expériences autour des trois notions transversales de frontières, de temporalités et de matérialités :

Frontières du normal et du pathologique, du global et du local, des humains et non humains, de celles qu’obligent à repenser les épidémies ou des circulations d’acteurs, de modèles et de produits prodiguant du « cure » ou du « care », frontières matérialisés et soutenues par des outils « biopolitiques » visant à les défendre, mais aussi frontières incorporées à l’échelle individuelle…

Temporalités multiples au coeur des enjeux de la santé : de la « crise » à l’ « urgence », au temps long nécessaire pour appréhender les déterminants structurels d’un phénomène épidémique, de la pluralité des temps des institutions, de ceux des soignants et de ceux  des personnes malades…

Matérialités à la fois relation entre des personnes et s’incorporant aux pratiques, expressions matérielles (médicaments, moustiquaires, préservatifs, auto-tests, organes et gamètes marchandisés) mais aussi symboliques et immatérielle de la prise en charge de la santé (mémoire, souillure, ex voto et amulettes sous le lit pour que l’enfant dorme bien)…

Pour la 3ème année, notre séminaire entend mettre en discussion des travaux récents en anthropologie de la santé conduits dans différents contextes avec des expériences professionnelles et/ou associatives généralement ancrées dans les réalités du Sud-est de la France.

La 1ère année du séminaire nous avons discuté les questions des migrations irrégulières, des matérialités médicales dans l’espace d’un musée, des territoires dont la santé des habitants est dégradée, du sommeil comme problème de santé publique, des travailleuses du sexe et des transgenres migrants, des Objectifs du Développement Durable, des trajectoires de soins des personnes en grande précarité et des circulations pharmaceutiques globales.

La 2ème année, il a été question de la réduction des risques en milieu carcéral, de la santé des migrants chinois à Paris, de la prise en charge biomédicale du sans-abrisme à Marseille et du diabète en France, de la Couverture Santé Universelle au Sud, de la gestion du risque infectieux dans un service hospitalier, d’essais cliniques en oncologie, d’un centre de santé communautaire et de la gestion populaire de la santé dans des quartiers précaires et enfin des trajectoires de soins d’enfants « vulnérables »,au titre d’une pathologie ( atteints d’un cancer) ou d’une situation sociale (placés à l’Aide Sociale à l’Enfance).

Programme

10 octobre 2019
— Frédéric Pierru (CERAPS, CNRS, Université de Lille)
Ce que l’entrée en gestion de l’hôpital fait aux spécialités médicales
Discutante : Fabienne Orsi (LPED, IRD, AMU)

14 novembre 2019
— Carine Magen et Perrine Roux (SESSTIM AMU, INSERM, IRD)
La Réduction des Risques en Afrique et en Europe de l’Est
Discutant.e.s : Claire Duport (sous réserve) et un membre de l’association ASUD MarsSayYeah

12 décembre 2019
— Marc Egrot (LPED, IRD, AMU)
Rites funéraires et viandes de brousse en Côte d’Ivoire en contexte épidémique d’Ebola
Discutant(e) : Stanislas Rebaudet (médecin infectiologue et épidémiologiste, Hôpital Européen, APHM)

9 janvier 2020
— Fatima Bianchi (artiste visuelle, et réalisatrice de documentaires)
Un projet vidéo (en working progress) autour de la naissance (2019, Hd, 15 min.)
— Pricille Sauvegrain (INSERM, UMR 1153)
Migrations et soins différenciées en périnatalité : l’effet des biais implicites (ANR pluridisciplinaire BIP)

13 février 2020
— Florian Cafiero, Paul Guille-Escuret & Jérémy K. Ward (CNRS, GEMASS, VITROME)
Peut-on parler d’un “mouvement antivaccin” ? Crédibilité et fragmentation des mouvements sociaux
Discutante : Suzanne de Cheveigné (CNE)

26 mars 2020 (salle 205)
— Johanna Lees (LaSSA)
Frontières savoirs populaires / savoirs experts : L’enquête Fos Epseal – 2ème volet
Discutant(e) : à confirmer

9 avril 2020
— Pascal Catébras (hôpital de St Etienne)
Médicalisation de symptômes médicalement inexpliqués : construction d’une catégorie de patients (Lyme)
— Aline Sarradon-Eck (SESSTIM, AMU, INSERM, IRD)
Processus d’étiquetage des patients  présentant des symptômes médicalement inexpliqués en « patients particuliers »

14 mai 2020
— Thomas Levaillant et Julien Sallé (Le château en santé)
Le Château en santé : une tentative de santé communautaire à Kalliste, état des lieux après 2 ans de fonctionnement
— Laure Pitti (CRESPPA, CSU, Université Paris 8)
Des métamorphoses de la médecine sociale : médecins généralistes en quartiers populaires, hier et aujourd’hui

11 juin 2020 (salle 205)
— Cyril Farnarier (LaSSA)
Le dénombrement du sans-abrisme. Expérience marseillaise.
Discutant(e) : à confirmer

Télécharger le programme: Programme Seminaire Santé EHESS 2019-2020

Séminaire de l’EHESS Marseille, organisé par le Centre Norbert Elias, en collaboration avec le LaSSA, Aix-Marseille Université, l’Institut de Recherche pour le Développement, MERIT et le SESSTIM

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.