Appel à candidature contrat post-doctoral en sociologie: Analyse de partenariats entre pédopsychiatrie et Éducation Nationale

Proposition de contrat post-doctoral en sociologie
Analyse de partenariats entre pédopsychiatrie et Éducation Nationale

Responsables scientifiques : Aude Béliard, Jean-Sébastien Eideliman et Livia Velpry

Ce contrat post-doctoral s’inscrit dans le cadre de la recherche PARPSYCHED (Mise en œuvre et évaluation de partenariats entre le secteur de psychiatrie infanto-juvénile et l’Education Nationale dans le cadre de la prévention des difficultés d’adaptation et d’apprentissage d’origine psychique non spécifiques), dirigée par Sandrine Bonneton (pédopsychiatre) et portée par le GCS (Groupement de Coopération Sanitaire pour la recherche et la formation en santé mentale – Centre Collaborateur Organisation Mondiale de la Santé (CCOMS)) et le CERMES3 (Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société, Université Paris Descartes, INSERM, CNRS, EHESS).

La recherche PARPSYCHED est une recherche-interventionnelle dont l’objectif principal est d’améliorer la reconnaissance, l’accompagnement et la prise en charge des enfants de 4 à 8 ans, scolarisés de moyenne section au CE1, qui rencontrent des difficultés à l’école en lien avec des problèmes d’ordre psychique mal ou non repérés. La recherche vise à accompagner, analyser et évaluer la co-construction de partenariats locaux entre le secteur infanto-juvénile et un établissement scolaire pour mettre en oeuvre des interventions de repérage-réponse partagées à destination de ces enfants. Elle se déroulera sur 10 sites, en France métropolitaine (Hauts-de-France, Île-de-France et Normandie) et en Guadeloupe.

Ce projet inclut une recherche qualitative sociologique, qui sera menée en parallèle et de façon indépendante d’une démarche d’évaluation. L’évaluation portera sur des effets et changements produits par les partenariats, pour les bénéficiaires principaux (les enfants et leurs parents) et les différentes partenaires (professionnels des écoles, des secteurs de psychiatrie infanto-juvénile, les CLSM). Cette évaluation s’inscrira dans un souci de prouver que les interventions sont efficaces tout aussi bien que de comprendre comment, pour qui et dans quelles conditions elles parviennent à l’être. La recherche qualitative sociologique, pour sa part, mobilisera les outils des sciences humaines et sociales pour construire une réflexion à différentes échelles : au niveau macrosocial, la réflexion portera sur le contexte historique et social dans lequel évoluent les enfants qui seront accueillis dans la structure ; au niveau mésosocial, l’analyse portera sur le jeu des politiques publiques et des institutions qui encadrent l’expression et les conséquences des troubles ; au niveau microsocial enfin, seront étudiées conjointement les pratiques des soignants et des familles, ainsi que les interactions qui se tissent entre eux.

Cette recherche sociologique sera assurée par une équipe de sociologues, composée de trois enseignants-chercheurs et du/de la post-doctorant.e recruté.e dans le cadre de cet appel à candidatures. L’enquête consistera à suivre la co-construction, le développement et le fonctionnement quotidien de structures issues du partenariat soins-école développé dans le cadre de ce programme de recherche, ainsi que les interactions avec les professionnels de l’éducation, les enfants concernés et leurs familles, sous réserve d’un accord de l’ensemble de ces acteurs. Des observations et des entretiens semi-directifs seront donc menés dans les différents lieux et auprès des différents acteurs concernés.
Plus précisément, le/la post-doctorant.e sera chargé.e des tâches suivantes :

• Réalisation de deux études de cas approfondies et analyse des données recueillies
• Recueil d’informations sur les sites non étudiés de manière approfondie et développement d’une analyse comparative entre les différents sites
• Coordination de la recherche sociologique avec les autres volets du projet
• Valorisation de la recherche : participation à des colloques et journées d’études
• Participation aux publications de différents types émanant de la recherche : rapports scientifiques, publications pluridisciplinaires dans des revues de santé publiques, publications dans des revues de sciences sociales.
Cette recherche s’articule avec d’autres programmes de recherche portant sur les trajectoires sociales des enfants « non conformes » (https://nonconformes.org/), dans une perspective qui mêle sociologie de la famille, des pratiques professionnelles en santé mentale et de l’école.

DESCRIPTIF DU POSTE :
Recrutement prévu : 13 janvier 2020
Durée du contrat : 24 mois temps plein.
Rémunération : à déterminer selon les grilles salariales du CNRS (environ 2 400 € bruts par mois).
Structure de rattachement et environnement de travail : CERMES3, Université Paris Descartes, 45 rue des Saints-Pères, 75006 Paris.
Convention avec l’EPSM Lille-Métropole

PROFIL DU CANDIDAT :
– Doctorat en sociologie ou éventuellement en anthropologie ou en science politique
– Connaissance de la sociologie de la santé, de l’enfance, de la famille ou de l’école
– Expérience de la recherche ethnographique

DOSSIER DE CANDIDATURE :
Les candidatures doivent être envoyées au plus tard le 9 décembre 2019 à l’adresse mail suivante : jean-sebastien.eideliman@parisdescartes.fr.
Le dossier de candidature doit comporter :
– une lettre de motivation
– un CV
– un résumé de la thèse (1 à 2 pages)
– le rapport de soutenance
– deux publications récentes

Télécharger l’offre: Postdoc Analyse de partenariats entre pédopsychiatrie et Éducation Nationale


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.