Appel à candidatures: Contrat doctoral Environnement et épidémies (histoire, sciences sociales) à Sciences Po, Médialab

Le médialab de Sciences Po lance un appel à candidatures pour une allocation de thèse de sociologie ou d’histoire.
Le médialab mène des recherches thématiques et méthodologiques exploitant et interrogeant la place prise par le numérique dans nos sociétés. À ce titre, le laboratoire conduit des recherches interdisciplinaires qui réunissent sociologues, historiens, ingénieurs et designers. 

Appel à candidatures pour une allocation doctorale en sociologie ou histoire

La thèse s’inscrira dans le champ des études environnementales (histoire de l’environnement, sociologie et anthropologie de l’environnement, science and technology studies) et prendra part au renouvellement des perspectives d’enquête au croisement des sciences sociales, de la biologie et du numérique. En effet, l’utilisation de nouvelles données issues de la biologie renouvelle profondément notre compréhension des crises environnementales et épidémiques présentes et passées. De nouvelles formes de travail scientifique et de partage de données émergent, permettant de suivre en temps réel des épidémies, d’informer les interventions de santé publique, ou de retracer l’histoire des transformations des écosystèmes, des corps et des sociétés. En particulier, l’essor de la phylogénie moléculaire (l’étude comparée des séquences génétiques et de leur histoire évolutive) ouvre un nouvel espace pour enquêter sur le social, à partir des traces biologiques, de leur analyse et de leur visualisation par des méthodes computationnelles. 

À titre d’exemple, la thèse pourra emprunter l’une des orientations ci-dessous, ou les combiner : 

  • Il peut s’agir de concevoir des enquêtes mixtes, associant histoire, enquête qualitative et approches bioinformatiques à propos d’épidémies, d’épizooties ou d’invasions biologiques contemporaines ou passées – à l’échelle locale ou mondiale, en terrain européen ou extra-européen, ou mondiale.
  • Il peut-être question d’aborder, par un travail de sociologie des sciences,  l’émergence de collectifs de recherche en biologie computationnelle (phylogénie, épidémiologie, modélisation, écologie, big data biologique), la transformation de leurs outils numériques, leur implication dans la compréhension et la réponse aux crises épidémiques et écologiques, et leur appropriation par différents publics.

Ces orientations ne sont ici indiquées que comme des exemples, et ne sont en aucun cas limitatives – l’essentiel est de construire une recherche liant enjeux environnementaux, données biologiques et outils numériques. En particulier, le ou la doctorant·e pourra envisager, en contrepoint de son étude, une intervention, éventuellement collaborative, de type enquête épidémiologique ou naturaliste, ou développement d’outils d’analyse, de collecte ou de visualisation de données.

Conditions de candidatures

Le ou la candidat·e devra être titulaire, au moment de son inscription en thèse, d’un master 2 (ou équivalent) et avoir une formation en sciences sociales (sociologie, histoire, anthropologie, sciences politiques, études sur les sciences et les techniques). Elle/il devra avoir une expérience dans l’enquête de sciences sociales (entretiens, ethnographie, étude d’archives, etc.). Un intérêt pour la biologie ou les sciences sociales du numérique, et un goût pour les méthodes quantitatives et numériques seront appréciés. Une attention spécifique sera donnée au profil atypique (venant des cursus de sciences par exemple).

Les candidat·e·s feront parvenir par courrier électronique, le lundi 11 mai 2020 au plus tard, un dossier comportant les pièces suivantes : 

  • Un curriculum vitae 
  • Une lettre de motivation 
  • Un projet de thèse synthétique, d’une longueur de 2 pages, qui précise l’objet de la thèse, la question de recherche principale, ainsi que les méthodes envisagées 
  • Un texte ou plusieurs textes de leur production (articles, mémoire, etc.) 
  • Une lettre de recommandation. 

Le dossier complet devra être transmis par courrier électronique à Guillaume Lachenal 

Pour tout renseignement, merci d’écrire à Guillaume Lachenal 

Lien vers l’appel

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search