Appel à candidature: Volontaire International – Accompagnement des recherches en SHS sur le COVID-19

Affectation structurelle:

Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

L’Institut de Recherche pour le Développement est un établissement public français à caractère scientifique et technologique (EPST) qui intervient depuis plus de 60 ans dans les pays du Sud. Il est placé sous la double tutelle des ministères chargés de la Recherche et des Affaires étrangères.

Ses activités de recherche, d’expertise, de valorisation et de formation ont pour objectif de contribuer au développement économique, social et culturel des pays du Sud. Près de 40% des effectifs de l’Institut sont affectés à l’étranger et en Outremer.

L’Unité mixte Internationale Transvihmi étudie principalement l’infection par le VIH et les maladies infectieuses émergentes au  Sud  et  leurs  conséquences  pour  les  populations,  notamment  hépatites,  tuberculose,  Ebola.  Autour  de  cette  unité́ thématique, l’UMI mène des travaux de recherches transversales pluridisciplinaires associant virologie, parasitologie, clinique, épidémiologie, santé publique et sciences sociales. LUMI est engagée dans la recherche sur le COVID19 au travers de plusieurs projets et programmes.

Affectation  géographique:

Sénégal – CRCF

DESCRIPTION DU POSTE

Contexte

L’UMI TransVIHMI développe de longue date dans une approche pluridisciplinaire des maladies infectieuses (VIH, tuberculose, maladies tropicales négligées) essentiellement en Afrique de l’Ouest et du Centre et en Asie du SudEst. L’épidémie d’Ebola de 201416 en Afrique de l’Ouest a conduit l’unité à ouvrir son champ thématique aux épidémies émergentes, et en 2020 au COVID-19.

Au Sénégal, TransVIHMI est basée au Centre Régional de Recherche et de Formation à la prise en charge du VIH et des maladies associées (CRCF) à l’hôpital de Fann, une équipe mixte rassemble des chercheurs surtout en santé publique et sciences sociales. Les projets de recherche en cours couvrent divers thèmes (accès aux traitements et à la couverture médicale universelle, traitement social et médical des addictions, socioanthropologie des soins et des professions de santé, acceptabilité de l’auto-test pour le VIH, circulation des informations sur le COVID dans les médias et réseaux sociaux, etc). Un nouveau projet CORAFMOB porte sur les mobilisations communautaires dans la réponse au COVID-19 au Sénégal et au Burkina Faso. L’objectif de ce projet est de documenter l’engagement associatif, son apport au traitement des personnes et à la gestion de l’épidémie, de préciser les logiques d’intervention et les contraintes des acteurs communautaires ainsi que leurs perceptions de la réponse à l’épidémie. Le projet, coordonné à Dakar, est réalisé sur deux pays. Le VIA bénéficiera d’un environnement de recherche stimulant dans une équipe dynamique et solidaire.

Mission

Sous la direction de Pr A. Desclaux, anthropologue de la santé, le (la) VIA interviendra en soutien 1/ aux activités de recherche en sciences sociales en cours et 2/ aux échanges entre chercheurs et acteurs communautaires dans les deux pays et entre les deux pays concernés par le projet CORAFMOB.

Activités

Le (La) VIA aura notamment à :
Réaliser ou superviser des enquêtes socio-anthropologiques
Participer au suivi et à l’analyse des données collectées ainsi qu’à la rédaction des résultats de recherche sous forme de rapports d’enquêtes, d’articles ou de chapitres d’ouvrage
Accompagner les activités de formation en sciences sociales : animation au sein de l’équipe (1) en méthodologie de la recherche et atelier d’écriture et (2) sur les sciences sociales des épidémies
Proposer et engager des approches innovantes pour renforcer les échanges avec le secteur communautaire voire la dimension participative de la recherche
Développer des techniques et approches adaptées à l’objet de recherche (vidéo, écritures croisées, blog)

Compétences

Connaissances en socio-anthropologie de la santé.
Bonne maitrise de l’anglais.
Expertise en logiciels (traitement de texte, réseaux sociaux, outils internet).
Connaissances en approches audiovisuelles et animation scientifique numérique non obligatoires mais appréciées.
Capacités de rédaction scientifique et ouverture vers les nouvelles formes d’écriture.

Profil

Formation

Master ou doctorat en socio-anthropologie de la maladie.
Une compétence sur l’aire culturelle (Afrique de l’Ouest ou du Centre) et une formation complémentaire en santé publique seraient souhaitables. Une connaissance de l’engagement associatif sera un atout supplémentaire.

Aptitudes

Intégration et adaptation dans des milieux sociaux nouveaux. Bonne capacité à travailler en équipe.
Sens de l’organisation et de la planification.
Capacité à dialoguer avec des disciplines différentes. Engagement dans le secteur associatif.
Capacité de synthèse.
Qualités rédactionnelles.
Pédagogue.

Environnement

Poste en expatriation (Dakar, Sénégal) Localisation au CRCF (à titre indicatif : 9h – 17h) Participation à des enquêtes de terrain.
Travail sur poste informatique et participation à des réunions, des missions.

Conditions  d’éligibilité  au  VIA :  La  date  de  naissance,  l’adresse  permanente  et  le  numéro  Civiweb  doivent  être impérativement mentionnés sur le CV

Nationalité d’un pays de l’Union Européenne
moins de 28 ans à l’inscription sur
civiweb
moins de 29 ans au démarrage du
contrat

Envoyer votre dossier de candidature (CV et lettre de motivation) à alice.desclaux@ird.fr et recrutement.dr-occitanie@ird.fr

Lien vers l’annonce


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.