Entretien avec Sylvie Fainzang – Entre « vérités » et « mensonges » : médicament et logiques culturelles

Entre « vérités » et « mensonges » : médicament et logiques culturelles

Sylvie Fainzang et Johanne Collin dans la revue Socio-anthropologie, numéro « Médicament et frontières ».
 
Sylvie Fainzang est anthropologue, directrice de recherche honoraire de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et membre du Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale et société (Cermes3). Elle est spécialisée en anthropologie de la maladie. Cofondatrice du réseau de recherche MAAH (Medical Anthropology At Home), elle en a été la coordonnatrice scientifique jusqu’à tout récemment. Après ses premiers travaux sur un terrain ouest-africain, elle a porté son attention sur la société française, où elle a mené, au fil des ans, plusieurs enquêtes sur la relation médecin-patient et, de ce fait, apporté une contribution majeure à l’analyse des dimensions culturelles reliées aux usages du médicament dans la société française. Parmi ses principaux ouvrages, dont plusieurs ont été traduits en anglais, on compte : Médicaments et société. Le patient, le médecin et l’ordonnance, Paris, Presses universitaires de France, 2001 ; La relation médecins-malades. Information et mensonge, Paris, Presses universitaires de France, 2006 ; L’automédication ou les mirages de l’autonomie, Paris, Presses universitaires de France, 2012.
 
Johanne Collin est sociologue et historienne, professeure titulaire à l’université de Montréal. Elle est directrice du Groupe de recherche sur le Médicament comme objet social (le Méos). Elle est l’auteure de plusieurs articles et ouvrages dont, avec Nouvelle ordonnance. Quatre siècles d’histoire de la pharmacie au Québec (Presses de l’université de Montréal, 2020) ; en codirection avec Pierre-Marie David, Vers une pharmaceuticalisation de la société ? Le médicament comme objet social (Presses de l’université du Quebec, 2016) ; en codirection avec Marcelo Otero et Laurence Monnais Le médicament au cœur de la socialité contemporaine (Presses de l’université du Quebec, 2007). Ses recherches portent sur les pratiques cliniques et les raisonnements thérapeutiques reliés au médicament ainsi que sur la pharmaceuticalisation des sociétés occidentales. Parmi ses projets de recherche en cours : « De l’innovation à la nouvelle conformité : les usages complexes des smart drugs. »
 
 
 

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search