Colloque AMADES 2022 à Montréal – Qu’est-ce que la COVID-19 fait à l’anthropologie et aux sciences sociales ?

Qu’est-ce que la COVID-19 fait à l’anthropologie et aux sciences sociales ? Table ronde dans le cadre du Colloque AMADES Québec

Mercredi 8 juin 2022
10h00 -12h00, heure de Montréal
(16h00 – 18h00, heure de Paris)

Lieux : Université de Sherbrooke (Campus Longueuil) et en ligne (Zoom)

Depuis 2020, l’anthropologie et les sciences sociales ont participé à la compréhension de la pandémie de COVID-19, souvent dans le cadre de projets de recherche multidisciplinaires en association avec les sciences de la santé, ou pour analyser des dynamiques sociales plus globales révélées ou accentuées par cette crise sanitaire (inégalités sociales, expériences de la maladie et du deuil, transformation du lien social). Après deux ans de recherches en sciences sociales dans des conditions singulières (confinement, recherches à distance, terrains inaccessibles, limitation des déplacements internationaux, etc.), il est temps de s’interroger sur ce que la COVID-19, et la recherche sur la COVID-19, font aux sciences sociales et à l’anthropologie en particulier. Pour y répondre, cette table ronde prenant la forme d’un dialogue interactif entre quatre conférencier·es abordera, entre autres, les perspectives épistémologiques (ce que la COVID-19 fait à la construction de nos objets de recherche), affectives (ce que la COVID- 19 fait à la communauté des chercheur-e-s) et politiques (ce que la COVID-19 fait aux positionnements critiques des sciences sociales).

Cet évènement scientifique fait partie du colloque international francophone multisite de l’association AMADES (Anthropologie médicale appliquée au développement et à la santé), intitulé « Anthropologie et COVID-19. États, expériences et incertitudes en temps de pandémie ». Cette table ronde est organisée en partenariat avec le réseau Québec Sciences Sociales et Santé.

 

L’inscription est obligatoire pour assister à la table ronde.
▪ Inscrivez-vous ici pour assister à l’évènement en ligne▪ Pour assister à l’évènement en personne, les places seront limitées. Pour réserver votre place, merci d’écrire à : elise.develay.chum@ssss.gouv.qc.ca

Pour la sécurité de tou·tes, le masque sera obligatoire pour l’évènement en personne.

 

L’adhésion à l’association AMADES est demandée afin de soutenir l’évènement : cliquez ici

Comité d’organisation: Lise Dassieu, Pierre-Marie David, Élise Develay, Moustapha Faye, Ana Cecília Villela Guilhon

 

Les conférencier·es

Eve Dubé
Eve Dubé est anthropologue de la santé. Elle est chercheuse à l’Institut national de santé publique du Québec et professeure au Département d’anthropologie de l’Université Laval. Son programme de recherche porte sur les déterminants socioculturels de la vaccination et elle a mené plusieurs recherches sur la vaccination contre la COVID-19 au Québec et au Canada. Elle s’intéresse également aux discours en ligne en lien avec la pandémie ainsi qu’aux enjeux entourant l’adhésion de la population québécoise aux mesures recommandées par la santé publique.

Vincent Duclos
Anthropologue, Vincent Duclos est professeur au Département de communication sociale et publique de l’UQAM. Ayant mené des recherches en Inde, au Burkina Faso et au Sénégal, il étudie la numérisation et la mise en données de la santé mondiale, avec une attention particulière à la construction des faits scientifiques et à ses implications sociales. Vincent Duclos est actuellement chercheur principal sur deux projets en lien avec la Covid-19, soit « Apprivoiser l’inconnu : Divination algorithmique et mise en scène des avenirs sanitaires » (FRQSC) et « Intelligence artificielle en santé mondiale : Implications éthiques et sociales » (CRSH).

Sylvie Fortin
Sylvie Fortin est professeure titulaire au Département d’anthropologie et au Département de pédiatrie de l’Université de Montréal. Après avoir mené plusieurs recherches sur la diversité sociale, culturelle, ethnique et religieuse et l’actualisation de ce pluralisme au sein de la clinique hospitalière d’ici et d’ailleurs, ses travaux récents questionnent les enjeux moraux et normatifs mis en scène lors de décisions thérapeutiques qui conduisent du curatif au palliatif à différentes étapes du cycle de vie. Elle s’intéresse également à la fin de vie et le mourir chez les minoritaires (et les majoritaires) dans un contexte sociétal où le « mourir dans la dignité » est mis de l’avant par les instances politiques et sanitaires.

Geneviève McCready
Geneviève McCready est infirmière et professeure au Département des sciences de la santé de l’Université du Québec à Rimouski. Ses champs d’expertise sont la promotion de la santé, l’action politique en santé, la santé communautaire et l’histoire du nursing. Elle s’intéresse particulièrement aux stratégies de plaidoyer en santé et aux matrices des interactions entre les différentes actrices du care.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
delphineburguet (7 mai 2022). Colloque AMADES 2022 à Montréal – Qu’est-ce que la COVID-19 fait à l’anthropologie et aux sciences sociales ? Amades. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/b09r


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search