Offre d’emploi – Post-doctorat – La prescription de la médecine génomique en cancérologie en France

Contrat de recherche postdoctoral (18 mois)

“La prescription de la médecine génomique en cancérologie en France”

Basé au Cermes3 (CNRS, Inserm, Université Paris Cité, EHESS), Paris/Villejuif

 

Le Cermes3 annonce un poste de postdoctorante à temps plein, sur 18 mois, dans le cadre du projet de recherche “Processus de prescription de la médecine génomique” (financé par l’Institut National du Cancer, INCa). Nous recherchons un.e chercheur.e postdoctoral.e titulaire d’un doctorat en sociologie, en anthropologie ou en science politique et ayant déjà travaillé sur des sujets liés au projet (génomique ou oncologie). La recherche postdoctorale se déroulera au sein du groupe de recherche multidisciplinaire TraGenInnov (une quinzaine de membres travaillant en sociologie, anthropologie et économie de la médecine génomique, https://trageninnov.cnrs.fr).

La recherche
Le travail de la personne recrutée contribuera à un programme de recherche préétabli. Il s’agit d’étudier les processus de prescription de la médecine génomique en routine dans des services d’oncologie d’hôpitaux universitaires publics. Ceci implique de mener une ethnographie hospitalière (entretiens approfondis et périodes continues d’observation ethnographique). Les enquêté.es comprendront des patient.es, des professionnel.les de l’oncologie et de la médecine génomique, ainsi que des associations de soutien aux patientes et des membres des autorités sanitaires. En enquêtant auprès de ces protagonistes, la personne recrutée analysera la manière dont la médecine génomique s’inscrit dans les trajectoires de soins des patient.es et dans leur expérience de la maladie ; ce qui amène les professionnel.les de santé à les orienter vers la médecine génomique et comment celle-ci s’inscrit dans les pratiques de soins quotidiennes ; ce qui permet aux analyses génomiques d’être effectuées et de fonder une recommandation de décision clinique ; quels types de réglementations sont utilisés dans les différents contextes étudiés.

Responsabilités : prendre connaissance de la littérature portant sur le domaine ; planifier et conduire cette recherche empirique et en présenter les résultats ; participer aux activités collectives du groupe TraGenInnov (réunions régulières, organisation d’événements scientifiques, rédaction collective, etc.). La personne recrutée sera basée au Cermes3, dans les locaux de Villejuif (Campus CNRS), mais la recherche impliquera un travail de terrain dans divers sites de la moitié nord de la France. Des fonds pour le travail de terrain et la participation à des ateliers (inter)nationaux seront fournis. Le travail de la personne recrutée sera principalement supervisé par Catherine Bourgain (sociologue et généticienne), Claire Beaudevin (anthropologue de la santé) et Sylvain Besle (sociologue), mais elle travaillera en étroite collaboration avec toutes les membres du groupe de recherche TraGenInnov.

 

Comment candidater :
Les dossiers de candidature doivent comprendre :
– les coordonnées de contact, y compris le numéro de téléphone ;
– un CV actualisé avec une liste de publications ;
– une lettre de candidature indiquant en quoi l’expérience professionnelle et/ou de recherche du/de la candidat.e est pertinente pour ce projet ;
– un texte académique jugé pertinent.

Procédure de candidature :
– La date limite de dépôt des candidatures est fixée au dimanche 18 juin 2023.
– Le dossier de candidature complet doit être envoyé par e-mail à cnrs-recrutement.trageninnov@cnrs.fr.
– Les candidatures seront considérées comme complètes lorsque tous les éléments auront été reçus.

Procédure d’évaluation :
Une liste restreinte de candidat.es présélectionné.es sur la base du dossier soumis sera invitée à un entretien.
Ces candidat.es seront informé.es au plus tard le 3 juillet 2023 et les entretiens auront lieu entre le 17 et le 21 juillet 2023. La vidéoconférence sera possible pour cet entretien. Au cours de cet entretien, nous évaluerons la pertinence de l’expérience de chaque candidate pour ce projet. L’évaluation sera menée par plusieurs chercheur.es du groupe TraGenInnov et une membre du Cermes3 non membre de TraGenInnov. Si une candidature appropriée est identifiée, nous en informerons la personne concernée avant le 24 juillet 2023, pour un début de contrat prévu en octobre 2023 (négociable).

Salaire
Le salaire des agent.es contractuel.les est fixé par l’administration française pour chaque institution de recherche, par le biais d’un barème qui prend en compte le poste, les qualifications et l’expérience de l’agent.e. À l’Inserm, qui sera l’employeur de la personne recrutée, la fourchette de salaire est de 2 952,91 € bruts mensuels (pour une expérience dans un poste similaire inférieure à deux ans) à 3 352,55 € bruts mensuels (pour une expérience située entre deux et quatre ans).

Contact
– Les candidat.es sont encouragé.es à prendre contact avec Catherine Bourgain (catherine.bourgain@inserm.fr) et/ou Sylvain Besle (sylvain.besle@lyon.unicancer.fr) et/ou Claire Beaudevin (claire.beaudevin@cnrs.fr) pour toute question.
– Informations sur le Cermes3 : http://www.cermes3.cnrs.fr
– Informations sur le groupe de recherche TraGenInnov : http://trageninnov.cnrs.fr



Citer ce billet
delphineburguet (2023, 15 mai). Offre d’emploi – Post-doctorat – La prescription de la médecine génomique en cancérologie en France. Amades. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b0bd

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search