Contrat doctoral – Environnement résidentiel, exposome externe, la contribution des approches d’apprentissage automatiques en géographie

Sujet de thèse : Environnement résidentiel, exposome externe, la contribution des approches d’apprentissage automatiques en géographie

Pour toute information, contactez : emmanuelle.cadot@ird.fr
Les candidats devront envoyer dans un seul fichier pdf les documents suivants : une lettre de motivation, un CV et le relevé de notes de licences et master.
Les dossiers sont à envoyer à l’adresse suivante : emmanuelle.cadot@ird.fr
Date limite de candidature : 14 septembre 2023
Une audition finale sera organisée le 15 septembre après-midi.
Les résultats finaux seront publiés dans les jours suivant pour un démarrage en octobre 2023.

Environnement de travail, missions et activités
Vous serez acceuilli.e au sein de l’UMR HydroScicences de Montpellier (HSM), sur le campus de la Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de l’Université de Montpellier. Ce projet de doctorat s’inscrit dans la thématique de recherche de l’équipe PEnSTer (Pollutions Environnement Santé Territoires) dont les travaux portent sur les pollutions métalliques et organométalliques, depuis l’étude des processus de transfert vers le milieu aquatique jusqu’à l’analyse des effets sur les communautés microbiennes, l’évaluation des expositions humaines et l’étude des impacts sanitaires.
L’encadrement sera assuré par Emmanuelle Cadot, chargée de recherche IRD et spécialiste en épidémiologie environnementale. Le partenaire scientifique principal de ce projet, Pablo Cabrera-Barona, géographe à la FLACSO de Quito, Equateur (Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales assurera le co-encadrement. Spécialisé en analyse spatiale, PCB possède de solides compétences en geostatistiques et en géomatique.
Un comité de thèse sera constitué de chercheurs et enseignants chercheurs sélectionnés selon leur connaissance de la thématique abordée qui se réunira tous les ans.

Formations et compétences recherchées
Master/Ingénieur (Bac+5)
Formation recommandée : Master/Ingénieur (Bac + 5) en géographie, parcours pluridisciplinaires (sciences techniques / SHS)
Connaissances et compétences souhaitées : méthodes de traitement de données quantitatives (logiciel R) et spatialisées (SIG / logiciel R), anglais (l’espagnol est un plus).
Aptitudes recherchées : capacité à travailler de manière autonome, qualités rédactionnelles et de communication orale, intérêt pour le travail avec les pays du Sud, goût pour les déplacements (la thèse se déroulera à Montpellier, mais des déplacements en Équateur sont à prévoir).



Citer ce billet
delphineburguet (2023, 12 septembre). Contrat doctoral – Environnement résidentiel, exposome externe, la contribution des approches d’apprentissage automatiques en géographie. Amades. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b0c5

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search