Les rencontres AMADES – “Débats actuels et initiatives associatives en sciences sociales de la santé”

 

A vos agendas !
Les rencontres AMADES, les 10 et 11 juin 2024, en présentiel à Lyon et en distanciel
“Débats actuels et initiatives associatives en sciences sociales de la santé”

Les membres du bureau et du Comité d’administration de l’association AMADES (association d’anthropologie médicale et de la santé) ont le plaisir de vous convier aux Rencontres AMADES “Débats actuels et initiatives associatives en sciences sociales de la santé”. Ces rencontres seront l’occasion de nous retrouver pour dynamiser et renforcer les actions de l’AMADES et poursuivre de manière collaborative les projets scientifiques soutenus et organisés par ses membres actifs.
Ces rencontres seront aussi l’occasion de tenir l’Assemblée générale ordinaire 2024 de l’AMADES et de mettre à l’honneur la lauréate 2023 du prix de thèse AMADES en sciences sociales de la santé.

Informations pratiques
10 et 11 juin 2024
En présentiel à la Maison des Sciences de l’Homme
14 avenue Berthelot, 69007 Lyon.
Salle E. Rivet, 4ème étage.
En distanciel (lien de connexion envoyé aux inscrits ultérieurement).

L’entrée est libre et comprend les pauses-cafés ainsi que les repas mais vous devez être membres de l’AMADES (année 2024).

L’inscription en ligne est obligatoire pour que nous puissions organiser au mieux votre venue et la restauration.

 

Programme général
Lundi 10 juin
13h : Accueil et café
14h : Introduction
14h30 à 16h30 : Workshops
16h30-17h : Pause-café
17h : Mise en commun des workshops
18h : Rédaction collective des travaux
19h : Apéro-soirée

Mardi 11 juin
8h30 à 11h : Assemblée Générale
11h-11h30 : Pause-café
11h30-12h15 : Remise du Prix de thèse AMADES
12h15-13h : Conférence plénière
13h-14h : Déjeuner

Adhérez à l’AMADES : ICI

Inscrivez-vous aux Rencontres AMADES : ICI

 

Zoom sur l’introduction aux Rencontres AMADES, lundi 10 juin de 14h à 14h30

Le commencement n’est pas la moitié de tout
par Alice Desclaux
D’abord médecin de santé publique, Alice Desclaux s’est orientée vers l’anthropologie après une expérience de travail et de recherche en Inde. En 1988, elle a créé l’AMADES avec Bernard Faliu et Jean Benoist. Elle a soutenu sa thèse d’anthropolologie sur “l’épidémie invisible” à propos du sida chez l’enfant au Burkina Faso. Devenue maitre de conférence puis professeur à l’université d’Aix-Marseille, elle a créé le Centre de Recherche Cultures, Santé, Sociétés et a été chargée des enseignements en anthropologie médicale du Master d’Anthropologie option bioculturelle. En 2008, elle est accueillie puis intégrée à l’IRD où elle est actuellement directrice de recherche, et sera en poste pendant dix ans cumulés au Sénégal. Ses principaux thèmes de recherche sont les épidémies (VIH, Ebola, COVID), les transformations des systèmes de santé et les innovations thérapeutiques, les distinctions sociales notamment de genre et d’âge, les médicaments, puis les drogues, principalement en Afrique de l’ouest.

Entre société savante et association militante, une quête identitaire inachevée ?
par Aline Sarradon-Eck
Aline Sarradon-Eck a été médecin généraliste pendant 15 ans. Elle a soutenu sa thèse d’anthropologie en 2000 sous la direction de Jean Benoist. Membre d’Amades depuis 1992, elle a exercé différentes fonctions au sein du CA et du bureau de l’association, dont celle de présidente de 2008 à 2010. Elle a organisé en 2009, à Toulouse, les Assises de l’anthropologie de la santé. Co-fondatrice de la revue Anthropologie & Santé en 2010, elle en a été la co-rédactrice en chef jusqu’en 2020, et directrice de publication depuis 2020.


Zoom sur les ateliers scientifiques et collaboratifs (workshops), lundi 10 juin de 14h30 à 19h

Plusieurs ateliers scientifiques et collaboratifs sont proposés pour que nous puissions consolider nos projets en cours et en initier de nouveaux. Les membres de l’AMADES en France, au Sénégal, au Burkina Faso, en Suisse et au Québec sont mobilisés pour préparer l’avenir de l’association. Les personnes intéressées par les questions des sciences sociales de la santé sont les bienvenues et sont libres d’intégrer un ou plusieurs groupes de travail.

Groupes de travail proposés
Communication : newsletter, site internet, veille scientifique.
Cartographie et annuaire des sciences sociales de la santé dans le monde francophone.
Vie scientifique : événements scientifiques (anniversaire du Prix, colloques, rencontres, apéro, séminaires).
Séminaire “jeunes chercheurs” SHS/santé : proposé aux étudiants et jeunes chercheurs pour organiser des séminaires afin de discuter des enjeux contemporains en santé et des nouveaux terrains de recherche.
Antennes : projets locaux et communs, rédaction d’une charte AMADES, création de nouvelles antennes francophones

Zoom sur la remise du Prix de thèse en sciences sociales de la santé AMADES, mardi 11 juin de 11h30 à 12h15

Construction d’une question sanitaire et d’une norme corporelle : le cas du traitement de l’obésité en milieu hospitalier

La lauréate du Prix AMADES 2023 est Estelle Gridaine. Sa thèse en sociologie a été soutenue en 2022 à l’Université de Nantes.

A partir d’une étude localisée du traitement de l’obésité en milieu hospitalier, la thèse examine un paradoxe : comment des mécanismes de disqualification sociale des personnes en surpoids surgissent et se cristallisent dans un espace volontiers présenté comme neutre et empathique à l’égard des patients. La prise en charge de cet état corporel présente la particularité de réunir, à chaque extrémité de la relation thérapeutique (patients, personnel soignant), une population principalement féminine partageant des caractéristiques communes (âge, origine sociale et sentiment de déclassement) et un objectif commun de transformation des corpulences. Après de multiples tentatives précédentes d’amaigrissement, les unes espèrent atteindre une forme physique légitime ; les autres aspirent à une position professionnelle reconnue alors qu’elles ont vécu leur pratique paramédicale et médicale comme une relégation dans les zones d’ombre de l’activité sanitaire. Par le croisement d’une sociologie du genre, des classes populaires, de la santé, du corps et des groupes professionnels, cette étude vise à mettre en évidence comment la « négociation des soins » tourne sans cesse au désavantage des patientes : jugées d’emblée dépourvues d’un ethos du contrôle, portées à l’intempérance alors même que tout leur parcours antérieur témoigne du contraire, par des pratiques répétées de luttes et de volonté de changer la « fatalité » du surpoids. Les effets de la disqualification sociale ne jouent pas simplement dans les relations avec les soignant-e-s. Elle joue également au sein même du groupe de patient-e-s. Les mieux dotées mobilisent leurs ressources pour se distinguer des autres qu’elles considèrent comme dépossédées de toute bonne volonté. Simultanément, cette recherche montre que le manque de résultats pondéraux conduit les soignants à revoir leurs positions. Le care fait alors souvent place à une logique du soupçon ou à un déni de compétences. En s’appuyant sur le traitement statistique de dossiers médicaux, des entretiens ethnographiques et des observations répétées des interactions entre les différents protagonistes, la thèse revisite le déséquilibre de la relation thérapeutique au profit de la construction d’un ordre féminin, aussi subordonné soit-il aux normes masculines.


Zoom sur la conférence plénière des Rencontres AMADES, mardi 11 juin de 12h15 à 13h

Je veux arrêter mais je peux pas, une étude exploratoire menée auprès de personnes sourdes addictes

Par Anne-Lise Granier, anthropologue de la santé, chercheure associée au LISST, Toulouse, membre active de l’AMADES.

Cette petite recherche a été menée dans le cadre du Groupe Addiction Sourd (2020-2023) dans le but de mieux comprendre le parcours des personnes sourdes addictes, mais également de prendre en compte la parole des proches (conjoints, enfants). Ces données viennent en complément de celles recueillies lors des cures et ont permis d’inspirer les saynètes jouées par des comédiens sourds lors de théâtre forum.

 

 



Citer ce billet
adminamades (2024, 29 mai). Les rencontres AMADES – “Débats actuels et initiatives associatives en sciences sociales de la santé” Amades. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11qqe

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search