Le tèbè de Guadeloupe

Représentations et interprétations d’une perturbation mentale

Geneviève FORCIUS

L’auteur explore le terme, issu du créole guadeloupéen, de « tèbè » (arriéré mental, hyper soumis, docile, ensorcelé, etc.). Les interprétations de celui-ci sont mises en contexte, examinées à travers leur prise en charge préventive et thérapeutique. Et se rencontre là thème essentiel du mal, expédié, inséré dans les croyances magiques, phénomène caractéristique des Antilles. Bon nombre d’individus voient dans le mot « tèbè » un simple terme de désignation du handicap, non un syndrome plus vaste aux manifestations et causalités multiples.

L’Harmattan • mars 2012 • 236 pages • 24,50€

Commander le livre


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.