L’automédication

L’automédication ou les mirages de l’autonomie

Sylvie FAINZANG

Presses universitaires de France • 2012 • 192 p. •  20€

A quelles conditions les individus décident-ils, aujourd’hui, de s’automédiquer ? Quels sont les ressorts de leurs décisions en matière de consommation médicamenteuse ? Cet ouvrage examine, à partir d’une enquête de terrain, les dimensions matérielles, cognitives, symboliques et sociales du recours à l’automédication, ainsi que les motivations, les pratiques et ce qu’elles révèlent, en creux, du rapport à l’institution médicale. Il aborde en outre la question du libre accès aux médicaments, objet d’un vif débat entre les acteurs concernés, autour de thèmes comme la compétence, le savoir ou la responsabilité.

Avec rigueur, sans prise de position partisane et à partir de matériaux empiriques, l’ouvrage analyse également les stratégies des individus pour maîtriser les risques ou pour accroître l’efficacité des médicaments. Enfin, il s’interroge sur le traitement social de l’autonomie dans le contexte de l’automédication en vue de cerner ses conditions et ses limites au sein d’un processus d’ « auto-médicalisation ».

Sylvie Fainzang, anthropologue, est directrice de recherche à l’INSERM et membre du Cermes3 (Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société). Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages sur les représentations et les pratiques sociales relatives au corps et à la maladie, notamment La relation médecins-malades : information et mensonge (PUF, 2006).

Où se procurer l’ouvrage ?

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.