Exemption du paiement des soins de santé – 2 films –

Ces deux films sur l’exemption du paiement des soins de santé ont fait l’objet d’un atelier, avec projection et débat, lors du colloque Amades sur « Anthropologie, innovations techniques et dynamiques sociales dans le domaine de la santé »  du 10 au 12 mai 2012 à Brest. La présentation des films était assurée par Valery Ridde.

Ah ! Les indigents.
Une recherche-action au Burkina Faso

Cinéaste : Malam Saguirou (Niger)
Production : CRCHUM et Dangarama
Financement : CRDI et Teadale-Corti

Synopsis :

Au Burkina Faso, la politique sanitaire nationale prévoit que les indigents soient exemptés du paiement des soins. Pour soutenir les décideurs, une recherche-action a été entreprise en 2007 dans le district rural de Ouargaye (260.000 habitants). Cette intervention vise à tester un processus communautaire de sélection des indigents qui s’effectue en deux étapes.

Dans une première étape, un comité de sélection villageois (CSV) est formé dans chacun des villages du district (n = 259). Ces comités sont formés de sept personnes du même village désignées par les membres du comité de gestion communautaire (COGES) des centres de santé et de promotion sociale (CSPS) de tout le district (n = 26). Sur la base d’une définition commune de l’indigence formulée à la suite d’un processus participatif et valable pour tous les CVS, ils dressent une liste des personnes qu’elles considèrent comme indigentes et qui doivent être soignées gratuitement. Aucun critère de sélection n’a été remis aux CSV. Ils sont libres de leur processus de sélection sur la base de leur fine connaissance du village et de la définition commune. Dans une seconde étape, pour assurer la pérennité du processus, cette gratuité des soins est financée par les COGES au moyen des bénéfices sur les actes et la vente de médicaments réalisés auprès des patients en mesure de payer. Les sept membres des COGES sont des représentants élus des villages entourant les CSPS. Les COGES ont retenu une liste définitive d’indigents sur la base de celle proposée par les CSV en se réunissant et en utilisant la même définition de l’indigence que celle proposée aux CVS.

À la fin du processus réalisé en 2010, parmi les 2649 indigents sélectionnés par les CSV, 1097 ont été retenu par les COGES. Ils ont été informés de leur sélection et ont obtenu une carte signée par l’administration leur permettant un accès gratuit aux centres de santé et à l’hôpital du district. De nombreuses recherches ont été effectuées depuis la phase pilote réalisée en 2007 pour documenter l’efficacité du processus, son acceptation sociale et sa mise en oeuvre.

Le présent documentaire de 26’ a été réalisé par un cinéaste du Niger et cherche à rendre compte de ce processus communautaire qui remet la solidarité au coeur d’un système de santé qui a trop souvent renoncé à trouver une solution à l’exclusion des soins provoquée par le paiement direct et la politique de l’initiative de Bamako lancée il y a 25 ans.

L’exemption du paiement.
Un pas vers l’accès universel aux soins de santé

Réalisation : ONG HELP
En partenariat avec la direction régionale de la santé du Sahel et l’université de Montréal

Synopsis :

La question de l’exemption du paiement des soins est devenue centrale en Afrique aujourd’hui, notamment au Burkina Faso. Face à l’exclusion de l’accès aux soins engendrée par le paiement direct dans le système de santé, il apparaît nécessaire de mettre en place une politique d’exemption du paiement pour les populations les plus vulnérables.

L’ONG Allemande HELP et la direction régionale de la santé du Sahel, en partenariat avec l’université de Montréal (CRCHUM) expérimentent depuis 2008 la mise en oeuvre d’une intervention de santé favorisant l’accès aux soins des femmes enceintes et des enfants de moins de cinq ans dans la région du Sahel au Burkina Faso.

Ce film partage les principaux résultats de cette expérience qui démontre l’efficacité et l’équité de la suppression du paiement direct et la possibilité de la pratiquer à l’échelle nationale.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *