“Ebola, géographie d’une crise sanitaire. 1994-2005”, Clélia Gasquet-Blanchard

Parution d’ouvrage :

Ebola, géographie d’une crise sanitaire. 1994-2005

de Clélia Gasquet-Blanchard

Préface de Emmanuel Éliot et Anne-Cécile Hoyez

 

Presses Universitaires de Rennes, 2016
Collection : Géographie sociale
228 pages
ISBN : 978-2-7535-4767-4
Prix : 20 €

 À travers l’analyse d’épidémies ayant sévi au Gabon et en République du Congo, ce livre développe une approche visant à « dénaturaliser » les épidémies de fièvre hémorragique à virus Ebola (FHVE). Que l’on convoque la notion de risque ou que l’on inspecte les interventions humanitaires associées à la gestion des épidémies de FHVE, celles-ci sous-tendent des enjeux de pouvoir et de représentations prégnants qui structurent la géographie sociale de cette maladie.

 

Clélia Gasquet-Blanchard est maîtresse de conférences en géographie au département SHS de l’EHESP et attachée à l’UMR 6590 Espaces et sociétés.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search