Appel à candidature pour un contrat doctoral à l’université de Rouen

Appel à candidature:

Contrat doctoral  de 3 ans

Titre de la thèse : « Enjeux médicaux, sociaux et éthiques de la multiplicité des intervenants dans la prise en charge des personnes en état végétatif chronique (EVC) et en état pauci-relationnel (EPR) : analyse socio-anthropologique en Normandie »

Directeur de thèse: Patrice Cohen (Professeur en anthropologie, Laboratoire Dysola (EA 4701) , Equipe Dysola-Sociologie, Université de Rouen-Normandie)
Co-encadrement de thèse: Emilie Legrand (Maître de conférences en sociologie, UMR IDEES, Université du Havre)

Objet de la thèse

Cette thèse a pour but de comprendre les enjeux médicaux, sociaux et éthiques de la prise en charge des personnes EVC/EPR. Les travaux de sociologie et d’anthropologie sur la question sont encore rares. La thèse permettra de comprendre et d’appréhender les différents processus de nomination et de catégorisation d’handicap extrême lié à ces deux états et leurs conséquences sur la prise en charge de ces derniers. En retraçant l’historicité du parcours de soins tant dans son volet institutionnel mais aussi à domicile, il s’agit de croiser et de confronter les pratiques, expériences, savoirs et représentations des différents intervenants. Les familles, ou les « aidants naturels » jouent un rôle important dans la trajectoire de prise en charge de ces personnes, fait de droit et parfois de devoirs (notamment moraux). L’organisation des soins institutionnels pourra être mise en perspective avec la construction, par ces familles, d’un savoir profane, une construction d’un savoir expérientiel de cet handicap extrême, mais aussi d’une “carrière” d’aidant qui pourra être caractérisée par des phases d’implication diverses vis à vis de la personne en EVC/EPR. La thèse permettra aussi de comprendre les différents enjeux éthiques que soulève la définition de l’état de conscience altérée des EVC/EPR, ainsi que leur état de dépendance vis à vis des intervenants. L’utilisation des méthodes qualitatives et ethnographiques auprès des différents intervenants et des différentes instances permettra d’analyser le jeu des acteurs et la prise en compte des espaces de prises de décision, de prises en charge (institution, domicile), ou de la structuration de l’aide aux familles (associations, notamment), ainsi que les espaces de discussion éthique.

Ci-joints :


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.