« Sida, sur la piste africaine » de Rémi Lainé

Prochaine séance du cinéma des Africanistes:

« Sida, sur la piste africaine »

de Rémi Lainé

 Production : Beau comme une image
Cameroun – France

Année : 2015

Durée : 52 min
Mercredi 14 décembre à 16h30
Salle de cinéma du Musée du quai Branly – Jacques Chirac
222, rue de l’Université
75007 PARIS
 cinema-decembre

Le virus du Sida a fait son nid chez l’homme bien avant qu’il ne soit identifié, au début des années 1980, en Occident. Les dernières avancées de la recherche menée par des équipes africaines et occidentales viennent de dater du début du XXe siècle l’origine de l’épidémie la plus meurtrière des temps modernes. Mise en lumière par une coopération exemplaire entre médecins, virologues, anthropologues, historiens et géographes fédérés par l’Institut de Recherche pour le Développement, elle a été localisée à l’extrême sud-est du Cameroun. Un seul échange de sang entre un chimpanzé et un homme a ouvert les portes d’un drame sanitaire sans précédent.

Le film retrace une double histoire : celle du VIH depuis pratique­ment un siècle, et celle de la coopé­ra­tion franco-afri­caine au service de la lutte contre l’épi­dé­mie. Les dernières décou­vertes scien­ti­fiques montrent que le VIH « décou­vert » en 1983 par l’équipe française du Profes­seur Monta­gnier, était actif chez l’homme, en Afrique depuis les années 1920. Il se trans­met­tait alors loca­le­ment, frap­pant de petites commu­nau­tés, déclen­chant de micro-épidé­mies, avant de deve­nir la catas­trophe sani­taire que l’on sait. Mise en lumière par une coopé­ra­tion exem­plaire entre méde­cins, viro­logues, anthro­po­logues, histo­riens et géographes fédé­rés par l’Ins­ti­tut de Recherche pour le Déve­lop­pe­ment (IRD), la souche a été l’é loca­li­sée à l’ex­trême sud du Came­roun. Un seul échange de sang entre un chim­panzé et un homme a ouvert les portes d’un drame sans précé­dent.

Pour plus d’information consulter le site internet http://africanistes.org/evenement/remy-laine-sida-piste-africaine

 

Rémi Lainé est jour­na­liste. D’abord photo­graphe et fait-diver­sier pour la presse écrite, Rémi Lainé a fait ses premières armes à la télé­vi­sion aux côtés du cinéaste Daniel Karlin, spécia­liste des sagas docu­men­taires (L’amour en France, Justice en France, Du côté de chez nous, Les Raisins de la colère, etc).
Depuis une quin­zaine d’an­nées, il alterne produc­tions inti­mistes (Vingt ans le bel âgeNé séro­po­si­tifsMous­taki comme Ulysse), une approche singu­lière de dossiers reten­tis­sants (Outreau notre histoireBeau­tés volées-retour sur l’af­faire Maure, Le monde s’ar­rête à Buga­rach) et des films tour­nés vers l’in­ter­na­tio­nal comme Khmers rouges : une simple ques­tion de justice – copro­duit par la NHK ou Pales­tro, histoires d’une embus­cade, une nouvelle approche de la guerre d’Al­gé­rie.
Il colla­bore occa­sion­nel­le­ment à la revue XXI.
Il a été élu en 2009 admi­nis­tra­teur de la SCAM dont il préside depuis septembre 2013 la commis­sion audio­vi­suelle.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.