« AIDS IS HERE ! » Prévenir les infections sexuellement transmissibles à Port-Vila, Vanuatu.

De Alice SERVY

Sous la direction de Pascale BONNEMÈRE et la codirection de Knut RIO

Thèse en Anthropologie sociale et ethnologie, soutenue le 13 février 2017 à l’EHESS de Marseille

 

Cette thèse propose une analyse des relations entre les forces globales et locales qui agissent dans le cadre de la prévention des Infections Sexuellement Transmissibles (IST) au Vanuatu. Ayant constaté que le nombre d’acteurs et d’actions en santé sexuelle et reproductive était relativement important dans l’archipel au regard du faible nombre de cas de Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) déclarés par le gouvernement et que le Vanuatu connaissait des problèmes de santé impactant la morbidité et la mortalité de ses habitants d’une manière plus sévère que les IST, je me suis intéressée aux effets de la mondialisation contemporaine qui pouvaient éclairer ce décalage. Mon analyse se fonde sur des données collectées entre 2009 et 2012 au cours de dix-huit mois de terrain de recherches dans l’archipel (essentiellement dans la capitale Port-Vila), ainsi que sur deux missions de consultante réalisées en 2012 et en 2013 pour les Nations unies. Mon travail établit que les organismes œuvrant en matière de santé sexuelle et reproductive à Port-Vila cherchent à transmettre des normes, des catégories et des concepts reconnus et admis au niveau international. Il révèle aussi que ces organismes mettent en avant de nouvelles hiérarchies de valeurs et des représentations de la personne différentes de celles le plus souvent présentées par la population locale et qu’ils participent à la diffusion des discours mettant en association la vie en milieu urbain et les IST. Cependant, les ni-Vanuatu employés par ces organismes pour conduire des actions de prévention en matière de santé sexuelle et reproductive dans la capitale réalisent un important travail de traduction – ou, si l’on peut dire, de vernacularisation – de ces notions et les habitants de Port-Vila, tels ceux de Seaside Tongoa, sont confrontés à une multiplicité de sources de savoirs qui imprègnent de diverses manières leurs façons de penser et d’agir autour de ces questions.

 

Accès au document intégral: contacter l’autrice à l’adresse alice.servy@free.fr

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *