Journée d’études: “Corps à corps : identités sexuelles, fait divers, genre”

En partenariat avec la Faculté de Lettres de Sorbonne Université, le CRLC (Centre de recherches en littérature comparée), VALE (Voix Anglophones : Littérature et Esthétique) et la Mission égalités

 

jeudi 25 janvier 2018, 9h30 – 17h15
Petit auditorium, Quai François-Mauriac – Paris 13e

L’enjeu de cette journée est de s’intéresser aux transformations, choisies ou subies, imposées aux corps et engageant des questions de genre. La matinée sera consacrée aux problématiques liées aux corps et aux identités trans, l’après-midi à la victimisation du corps féminin, à partir notamment de faits divers.

Programme

9h30 Accueil et présentation de la journée – Pascal Aquien, Frédéric Regard, Anne Tomiche (Sorbonne Université)

 

MATINÉE LE CORPS TRANSFORMÉ

9h45-10h15 « Transidentité, famille et engendrement » – Laurence Hérault, anthropologue

L’expérience parentale des personnes trans, si elle n’est pas nouvelle, bénéficie aujourd’hui d’une ouverture inédite du fait de la banalisation même de la transition ainsi que de possibilités accrues de réalisation via les PMA (insémination avec donneur, autoconservation des gamètes avant opération, etc.). Cependant dans nombre de lieux contemporains, médicaux et non médicaux, la parentalité et la transidentité sont vues comme des expériences incompatibles ou difficilement compatibles. La conférence s’attachera à la transparenté contemporaine en l’abordant dans la diversité de ses occurrences et prenant en considération la manière dont ces familles sont socialement pensées et admises.

10h30-12h30 « Personnes et identités trans » – Table ronde animée par Pascal Aquien

avec Laurence Hérault (anthropologue) / Karine Espineira (sociologue des médias) / Arnaud Alessandrin (sociologue) / Marie-Pierre Pruvot alias Bambi / Agnès Condat (médecin à la consultation identité sexuée enfants et adolescents à l’Hôpital Pitié-Salpêtrière) / Bernard Cordier (médecin psychiatre) / Claire Desgrées du Loû (avocat honoraire)

 

APRÈS-MIDI LE CORPS MALMENÉ

14h30-15h « Les corps saccagés des hommes et des femmes mis en images et en récits de 1880 à 1940 » – Frédéric Chauvaud, historien

Les tribunaliers, courriéristes des tribunaux et chroniqueurs judiciaires, inventent à la fin du XIXe siècle une autre manière de traiter des corps malmenés, voire morcelés. Ils ne se contentent plus de proposer à leurs lecteurs des sténogrammes, ils veulent faire partager l’horreur du crime et l’atmosphère du procès pénal. Les pièces anatomiques et les fragments humains exposés sont l’objet de descriptions précises. Dans le même temps, la presse satirique familiarise, jusqu’à la Première Guerre mondiale, le lectorat avec les corps autopsiés et la morgue. Les caricatures semblent se multiplier. Dans l’entre-deux-guerres, la presse spécialisée dans le fait divers criminel fait un large usage de la photographie, proposant un nouveau regard sur le cadavre, privilégiant celui des hommes. Or, selon François Héritier, « Nous appelons « genre », la manière de penser les comportements, les attitudes, les représentations ; c’est une façon de classer les individus dans des boîtes mentales qui ont été crées avant nous ». De la sorte, si les femmes criminelles représentent environ 14 % du « gibier pénal », il convient de vérifier si les récits et les images des corps maltraités et parfois dépecés correspondent aux chiffres donnés par la statistique judiciaire, l’une des plus anciennes d’Europe. Que nous dit, en effet, sur l’état d’une société le traitement médiatique des corps : rejet, mépris, haine des femmes ? ou plutôt visibilité des corps virils et transparence du corps des victimes ?

15h15-17h15 « Violences faites aux femmes » – Table ronde animée par Frédéric Regard

avec Frédéric Chauvaud (historien) / Anne-Claude Ambroise-Rendu (historienne) / Eugénie Saitta (sciences de l’information et de la communication) / Claire Desgrées du Loû (avocat honoraire) / Marie-Josée Grihom(psychologue clinicienne et psychanalyste) / Alice Debauche (sociologue)

Retrouvez le programme détaillé et d’autres informations sur bnf.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.