Appel à candidature: Contrat postdoctoral en sociologie/anthropologie du droit et/ou de l’économie

Contrat postdoctoral de deux ans en sociologie/anthropologie du droit et/ou de l’économie, Centre Emile Durkheim, UMR5116, Bordeaux, France.

 

 

L’ANR Anthropo-phages, projet de recherche multidisciplinaire, est une ethnographie multi-site du développement d’une innovation biomédicale. Les virus bactériophages (ou phages) sont des virus qui s’attaquent spécifiquement aux bactéries et sont sans danger pour l’humain. Ce sont des entités que l’on trouve partout dans l’environnement. Alors qu’ils ont été découverts en 1917, et utilisés très tôt en thérapie humaine pour soigner les infections bactériennes, ils ont été délaissés dans les années 1940 au profit des antibiotiques et d’autres antimicrobiens chimiques comme les sulfamides. Depuis le début du 21ème siècle cependant, en raison de la montée en puissance des phénomènes de résistance bactérienne aux antibiotiques et aux antimicrobiens de façon générale, on assiste à un renouveau des études sur les applications potentielles des virus bactériophages, dans les domaines de la santé humaine, animale, et environnementale.

Ce projet est fondé sur une approche interdisciplinaire alliant STS, anthropologie de l’environnement, socioanthropologie du droit et de l’économie, histoire des sciences et de la médecine, microbiologie, écologie et médecine. L’objectif principal est de travailler sur le développement de cette innovation ainsi que sur les différents obstacles, scientifiques, économiques, juridiques et culturels qu’elle rencontre.

Le/la candidat.e doit posséder une thèse de doctorat en sociologie ou en anthropologie du droit et/ou de l’économie. Il/elle doit avoir des connaissances dans le domaine des biotechnologies ou du médicament. Il/elle développera son projet autour des aspects réglementaires de la thérapie phagique (actuellement les phages sont classés parmi les médicaments mais des initiatives existent pour les sortir de cette réglementation) et des modèles de développement économique existants (start-ups, firmes pharmaceutiques, instituts de recherche publiques). Il/elle devra être capable de travailler de façon indépendante tout en s’intégrant dans l’équipe. Il/elle participera aux activités du projet, ce qui inclut la participation aux séminaires, workshops et conférences. Il/elle aura notamment en charge l’organisation (avec la porteuse de projet) d’un workshop sur la question de l’appropriation, privative ou non, des phages, en lien avec le mode de gouvernance des connaissances scientifiques et l’accès aux soins.

 

Candidature:
– Une lettre de motivation expliquant comment le/la candidat.e pense contribuer au projet.
– Un C.V.
– Un résumé détaillé de la thèse de doctorat (5 à 10 pages)
– Les articles publiés.
Envoyer à charlotte.brives@u-bordeaux.fr

 

Deadline : 10 novembre 2018
Entretien : 15 novembre – 13 décembre 2018
Début du contrat : 15 février 2019


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.