Categories
Colloque Non classé

Colloque Espoir 54: Adolescents, jeunes adultes et santé mentale.

 

Maison régionale des sports de Lorraine
Mercedi 10 octobre
09h00-17h00

 

« Les jeunes, dits en situation complexe, interrogent aujourd’hui prioritairement les différents acteurs des réseaux, que ce soient l’aide sociale à l’enfance, la PJJ, la psychiatrie, la MDPH, comme les différentes structures de soin, du médico-social et du social. Les modes d’accueil traditionnels proposés par les différents établissements sont régulièrement mis en échec dans la prise en soin de ces personnes « à la limite des institutions » (J-Y BARREYRE, 1997), dont les caractéristiques et les besoins spécifiques relèvent en général de plusieurs modes de prises en charge (sanitaire, sociale, médico-sociale, judiciaire) et qui ont mis le plus souvent à l’épreuve des équipes professionnelles successives dont le cadre de travail ne convenait pas à leur problématique. Les prises en charge classiques sont donc confrontées d’abord à la question du manque : le manque de repérage, le manque institutionnel et le manque de coordination des professionnels. Les personnes sont ancrées dans la répétition de situations de passage à l’acte et de rejet, qui réitère le vécu d’impuissance de la part des différentes équipes. C’est donc bien du côté du décloisonnement que pourront se penser les innovations, qui permettront tout à la fois de prendre en compte les désirs du sujet comme les ressources disponibles de l’environnement ».
Ces quelques propos tirés d’une étude de Carolane Adriant et inspirés par Jean-Yves Barreyre reflètent avec justesse nos préoccupations communes.

Programme du colloque

Bulletin d’inscription

 

Categories
Colloque

Colloque: LA SANTÉ CONNECTÉE, UNE TOTALE MUTATION ?

5 et 6 octobre 2018

Palais Universitaire -Salle Pasteur

1 place de l’Université

67000 STRASBOURG

 

L’emprise du numérique en santé est un fait de société. Il entraine de profonds changements, impactant tous les domaines de la santé, jusqu’à la transmission des savoirs.

Pour les Rencontres Santé Société Georges Canguilhem, Euro Cos Humanisme & Santé propose aux professionnels, chercheurs et étudiants, de réfléchir ensemble, à ce que peut être l’humanisme en santé à l’ère numérique.

Pour les étudiant.e.s l’inscription est obligatoire mais c’est gratuit

Bulletin d’inscription (étudiants et autres) à retourner obligatoirement à :
  • Euro Cos Humanisme & Santé Hôpitaux Universitaires de Strasbourg 1, place de l’Hôpital – 67091 STRASBOURG Cedex – France ;
  • ou par scan à eurocos@chru-strasbourg.fr.

Le programme est disponible en ligne

Euro Cos, Humanisme et Santé

Groupe pluri-professionnel européen de réflexion en santé

Hôpitaux Universitaires de Strasbourg – Hôpital Civil

1, place de l’Hôpital – 67091 Strasbourg Cedex

Tél. : +33.(0)3.88.11.50.60 – Fax : +33.(0)3.88.11.50.68

E.mail : Eurocos@chru-strasbourg.fr

Site web : http://eurocos.u-strasbg.fr

N° d’agrément d’organisme de formation : 42670197467

Categories
Colloque Evènements scientifiques workshop

Formation « Plantes médicinales et médecines du 21ème siècle », Metz, 3 – 8 septembre 2018

La Société Française d’Ethnopharmacologie (SFE) porte à votre connaissance le programme de formation annuelle qu’elle propose, consacrée à l’ethnopharmacologie appliquée: plantes médicinales et médecines du 21ème siècle.

Cette session de formation se tiendra à Metz (France) du 3 au 8 septembre 2018.

Elle se compose de deux modules d’enseignements et inclut une journée colloque sur le thème: « Sacré végétal ». Il est  possible de participer à un seul module ou seulement au colloque du samedi 8 septembre.

Objectifs de la formation:
• Donner des outils méthodologiques pour mener à bien des projets de valorisation et de développement de thérapeutiques par les plantes
• Recenser les savoirs dits traditionnels sur le terrain
• Evaluer l’intérêt thérapeutique des plantes d’usage traditionnel
• Valoriser les plantes médicinales et les phytomédicaments dans les soins de santé primaires dans le respect du développement durable

A qui s’adresse-t-elle?
Ce cycle s’adresse aussi bien aux personnes désirant se sensibiliser à la question thérapeutique qu’à celles, aguerries, en quête d’applications dans leurs pratiques La formation est ouverte à tous, aucun diplôme n’est exigé pour l’inscription. Le niveau Bac+2 est recommandé, cependant la motivation et l’intérêt sont plus importants.

Sa valeur ajoutée:
La spécificité de cette formation est l’attention portée au lien entre l’efficacité de la plante ou du médicament, et son contexte social et culturel qui participe lui aussi au soin

Le programme complet est téléchargeable ici: Formation Plantes Médicinales
Plus de détails et inscription sur le site de la SFE: http://www.ethnopharmacologia.org/

Categories
Colloque Evènements scientifiques

Colloque « La vie 5 ans après un diagnostic de Cancer », Paris, 20 et 21 juin 2018

L’Institut National du Cancer présente le colloque VICAN5
Mercredi 20 et jeudi 21 juin 2018
Cité internationale universitaire de Paris
17 boulevard Jourdan
75014 Paris

Programme complet disponible ici: http://vican5.fr/

L’enquête nationale sur les conditions de vie cinq ans après le diagnostic de cancer (VICAN5) nous renseigne sur la vie quotidienne des personnes atteintes au moment de l’enquête, mais aussi sur leur parcours depuis le diagnostic. Différentes facettes de la vie de ces personnes y sont explorée, notamment :

  • les traitements et le suivi médical ;
  • l’état de santé à cinq ans du diagnostic ;
  • l’impact de la maladie et des traitements sur les ressources et l’emploi ;
  • les difficultés rencontrées dans la vie quotidienne et sociale.

Cette enquête s’inscrit dans la continuité de l’enquête VICAN2 sur l’état de santé 2 ans après un diagnostic de cancer, publiée en 2014.

C’est en partenariat avec les principaux régimes d’Assurance maladie, (CNAM [ex CNAMTS et ex RSI], MSA) et avec l’Inserm que l’Institut national du cancer a réalisé cette enquête nationale. Les analyses ont été réalisées par des chercheurs de l’UMR 912-SESSTIM. L’ouvrage s’adresse à tous les acteurs de la société civile, aux employeurs et aux acteurs de la lutte contre les cancers : les décideurs, les acteurs de terrain, les professionnels de santé, les malades et leurs proches, ainsi que les chercheurs.

Categories
Colloque

« La médecine en délibération »

Colloque international

Le m e r c r e d i 1 6 m a i 2 0 1 8- 9 h 3 0 – 1 8 h

Le  j e u d i 1 7 m a i 2 0 1 8 – 8 h 3 0 – 1 7 h

A m p h i L e c l a i r
S c i e n c e s P o L y o n


Réunions de concertation pluridisciplinaires sur des cas cliniques, comités d’éthique dans les hôpitaux, commissions des agences sanitaires, groupe de travail pour l’élaboration d’une recommandation médicale, expertises collectives ou réunions de synthèse entre équipes médico-sociales sont autant d’espaces relativement récents dans lesquels des collectifs divers discutent de la médecine. Qu’ils traitent de situations individuelles ou statuent sur des normes générales, édictant parfois des recommandations et des orientations, ces espaces collectifs ont en commun de répondre à une demande d’expertise et de mobiliser des savoirs scientifiques, au premier rang desquels les savoirs médicaux. Ils répondent également à une double exigence de participation (convoquer les représentants des différentes parties prenantes de la question traitée) et de délibération. Les savoirs médicaux se trouvent ainsi soumis à l’épreuve de la délibération dans des espaces collectifs (plus ou moins) élargis, non limités aux seules disciplines médicales et ouverts aux préoccupations sociales, économiques ou éthiques.

Qu’est susceptible de produire l’extension à la médecine de cet « impératif délibératif » ? Quelles formes concrètes revêt-elle ? C’est à ces questions que sera consacré le colloque « La médecine en délibération » qui s’intéressera à la mise en délibération, à la formalisation de la délibération, à ses effets  sur les prises de décisions.

 

Le programme de l’événement (ainsi que le plan d’accès) est disponible en ligne

 

Pour tout renseignement : medecinedeliberation@gmail.com

Le comité scientifique : Yannick Barthe (EHESS-LIER) ; Daniel Benamouzig (SciencesPo Paris-CSO) ; Isabelle von Bueltzingsloewen (Université Lyon 2-LARHRA) ; Loïc Blondiaux (Université paris 1 – CESSP et CRPS) ; Thomas Bujon (UJM-Triangle) ; François Buton (Triangle, Lyon) ; Jean-Hughes Déchaux (Université Lyon 2 – Centre Max Weber) ; Volonola Raberaharisoa (Mines Paris Tech-CSI) ; Deena White (Université de Montreal, invitée du Collegium de l’UDL).

Le comité d’organisation: Christine Dourlens (UJM-Triangle); Gwenola Le Naour (SciencesPo Lyon-Triangle); Magali Robelet (Université Lyon 2, Centre Max Weber)

Categories
Appel à... (colloque, ouvrage, emploi) appels à communication Colloque Evènements scientifiques

AAC « soins de santé à domicile: entre solidarités privées et solidarités publiques » (Strasbourg)

Les groupes « VieillissementS et société » et « soins domestiques de santé » du Réseau des Jeunes Chercheurs Santé Société, organisent un colloque à Strasbourg sur la thématique: « soins de santé à domicile: entre solidarités privées et solidarités publiques » les 12 et 13 Avril 2018. Vous trouverez en pièce jointe l’appel à communication. 
Ce colloque s’adresse prioritairement à des jeunes chercheurs, doctorants, post-doctorants, jeunes docteurs, voire masterants, travaillant sur la thématique générale des soins de santé à domicile. Les communications de toutes disciplines seront envisagées, portant sur des publics variés, allant de la petite enfance au grand âge. Les travaux retenus pourront porter sur les soins de santé au quotidien, le suivi de maladies chroniques, l’accompagnement et le soin des personnes en situation de handicap, de perte d’autonomie fonctionnelle et/ou cognitive liée à l’âge, etc. 
Le résumé de 3000 caractères maximum, espaces compris, devra préciser l’objet de la réflexion et sa méthodologie.

Axe 1 : Les politiques d’accompagnement et de soins à domicile, au croisement des solidarités
familiales et publiques :
Axe 2 : Circulation des savoirs profanes, populaires et savants dans la maisonnée
Axe 3 : « Faire institution » à domicile ou « faire domicile » en institution ?Le colloque aura lieu les :
12 Avril (à partir de 14h) et 13 Avril (9h – 18h environ) dans les locaux de l’Université de Strasbourg.


Les résumés sont à retourner pour le 16 Février 2018 inclus à l’adresse :
soinsdomicilestrasbourg2018@ laposte.net.

Pour plus de détails, voir : AAC_Soins-de-santé-à-domicile_2018

Categories
Colloque Evènements scientifiques

Colloque «Anticiper, prévoir, prédire en psychiatrie : enjeux éthiques», 2018 (Marseille).

vendredi 26 janvier 2018
Amphithéâtre HA1
Hôpital Adultes de la Timone
264 rue Saint Pierre – 13005 Marseille

Anticiper, prévoir, prédire sont des thématiques qui parcourent l’histoire de l’humanité ; elles jalonnent la vie quotidienne, le champ des sciences, les pratiques de la médecine et de la psychiatrie. Dans un temps perpétuellement fuyant où le présent est chargé du passé comme du futur, que recouvrent ces concepts et quels en sont leurs différents usages sur le plan historique et dans la société contemporaine ?

Expliciter le cadre et le déroulement du soin a un effet rassurant, une perspective se dessine et aide à redonner une temporalité au regard du temps accéléré ou figé. Mais le projet de soin peut être aussi porteur de détermination, de prédiction, de prophétie. Faut-il empêcher l’imprévisible et l’incertain qui sont inhérents à l’action et aux choix auxquels le patient doit-être confronté ? Programmes, protocoles s’opposent parfois à la créativité et aux capacités d’initiative. Ainsi l’anticipation devrait proposer exploration plus que planification. Mais que penser de procédures innovantes – telles les directives anticipées qui permettent à un patient d’exprimer à l’avance ses volontés concernant sa prise en charge future – ou de nouveaux modèles d’envisager la santé et le soin (médecine prédictive) ? Quelles sont les relations entre art, improvisation et anticipation ?

Pourtant, face à l’éventuel danger à trop anticiper, à trop prévoir, et finalement, tendre à limiter le futur davantage qu’à le construire, il est légitime de prévoir et prévenir les évolutions préjudiciables. Les soignants sont dès lors confrontés à des dilemmes éthiques. Doit-on prédire une maladie si on ne connait pas de traitement curatif ni même de mesures de prévention à cette pathologie ? Dans la mesure où le diagnostic a une connotation pronostique, poser un diagnostic à l’adolescence n’engage-t- il pas quelque chose de l’avenir ? Comment agir face à l’extrême difficulté d’évaluation et de prédictivité du risque suicidaire ? Nous proposons d’interroger en quoi la prévision et l’anticipation participent d’une organisation pertinente de la prévention, du soin et de l’autonomisation du patient,
ou, au contraire, d’une limitation de ses possibilités évolutives, et de celles de son entourage familial et soignant.

La vocation de cette journée est d’inviter à une réflexion multidisciplinaire visant à éclairer les enjeux éthiques de l’anticipation, de la prévision et de la prédiction dans l’orientation de nos choix thérapeutiques tant au niveau de la clinique singulière que des actions institutionnelles et sociétales.

Pour plus d’informations, voir: Colloque-PSY-26janv18

Categories
Colloque Evènements scientifiques

Colloque « Régulations, Marchés, Santé interroger les enjeux actuels du médicament en Afrique », 2018 (Bénin).

26-29 mars 2018 Ouidah (Bénin)

Le colloque est gratuit mais l’inscription est obligatoire. Ouverture des inscriptions en janvier 2018.

LE COLLOQUE EN QUELQUES MOTS…

Ces rencontres scientifiques se dérouleront du 26 au 29 mars 2018 dans la ville de Ouidah à proximité de Cotonou au Bénin.

A travers ce colloque international, nous souhaitons discuter des multiples enjeux qui entourent aujourd’hui le médicament en Afrique, considérant notamment les marchés qu’il suscite, les acteurs politiques et économiques qu’il mobilise, les instruments de régulation, de contrôle et de maîtrise de la concurrence qu’il génère, les modalités de prise en charge sanitaire au centre desquelles il est placé et finalement les modes de consommation dont il est l’objet de la part des individus, sans oublier l’inévitable question en Afrique de l’adaptation des médecines « traditionnelles » au modèle marchand dans lequel il évolue. La régulation, dans son acception large de normes effectivement à l’œuvre, que celles-ci soient législatives, biomédicales, techniques ou commerciales, apparaît transversale à ces différentes questions et sera donc largement considérée.

QUATRE CONFÉRENCES INCONTOURNABLES

1- Approche historique des enjeux entourant le médicament en Afrique
Conférencière : Noémie Tousignant, historienne et anthropologue (Université de Montréal, Université McGill)
Titre à venir

2- Approche technique des enjeux entourant le médicament en Afrique
Conférencier : Sudip Chaudhuri, économiste (Indian Institute of Management Calcutta)
Mise en perspective de l’expérience du développement de l’industrie pharmaceutique en Afrique, à partir de l’expérience indienne

3- Enjeux locaux émergents du médicament en Afrique
Conférencier : Abou-Bakari Imorou, anthropologue (Université Abomey Calavi, Lasdel)
Consommation émergente de « performants » et « d’augmentants », réflexions à partir d’une étude conduite dans le Nord du Bénin

4- Enjeux politiques entourant le médicament en Afrique
Conférencier : Kristin Peterson, anthropologue et politiste (University of California)
The political economy of medicine in Africa

Pour en savoir plus, voir ici.

Categories
Colloque

Colloque international: « Prostitutions, travail du sexe et écriture : Discours et représentations »

12 et 13 Juin 2018

Université Paris Nanterre

 

 

 Argumentaire

Longtemps, « la prostituée » en tant que catégorie socialement construite a été représentée par les hommes en littérature et dans les arts, souvent de manière stéréotypique et essentialisante. Elle est désormais de plus en plus dessinée également par des femmes et des minorités de genre, dont certaines ayant elles-mêmes pratiqué le travail du sexe.

Si les travailleurs et travailleuses du sexe (TDS) ont d’abord été entouré·e·s d’une aura de honte les tenant au silence, et bien que la stigmatisation persiste, ils et elles font désormais leur coming out et prennent publiquement la parole. Leur voix se répercute tant dans l’espace social que dans diverses productions artistiques (romans, autobiographies, zines, théâtre, performances etc.) et médiatiques (presse, blogs, réseaux sociaux).

De Grisélidis Réal à Nelly Arcan en passant par Claire Carthonnet, « la putain » (s’)écrit désormais. Qu’est-ce que cela change dans les représentations, notamment vis-à-vis des normes? Quelles interférences entre le stigmate qui pèse sur la prostitution et le prestige du champ littéraire? Quelles figures sont dessinées? La prise de parole des prostitué·e·s affecte-t-elle également les productions n’émanant pas des TDS? Et que le ou la TDS soit représenté·e par d’autres ou qu’il ou elle s’autoreprésente, quelles différences? Qu’en est-il des rapports entre écriture, autonomie et exploitation? Quelles alliances possibles entre les TDS et leurs allié.e.s? Et qui sont ces derniers? Quels rapports entre les discours des TDS et les féminismes? Quelles questions sont soulevées, entre la prohibition et la légalisation? Plus largement, quels discours sont tenus, aujourd’hui, sur la prostitution dans la littérature et dans les arts? Au final, qu’est-ce que la mise en scène de la prostitution nous dit sur le monde?

Axes possibles :

• Autobiographie, autofiction et prostitution

• Figures de la prostituée / du prostitué

• Figures du client / de la cliente

• Figure privée / écriture publique

• Travail du sexe et trans-queer-identités

• Scripts sexuels des sexualités négociées

• Travail du sexe et intersectionnalité

• Travail du sexe et féminismes

• Traite sexuelle dans les récits publiques

• Du « récit de la chute » à la subjectivation

• Les TDS et leurs allié.e.s : quels enjeux?

• Travail du sexe et discours numériques

Des contributions sur des œuvres/discours/créations émanant d’auteur·e·s-militant·e·s-artistes en dehors du domaine francophone seraient fortement appréciées.

 

Les propositions de 250-300 mots devront être envoyées à:
isabelle.boisclair@Usherbrooke.ca et koliopanos.yagos@gmail.com
avant le 15 février 2018.

 

Organisation :

Isabelle Boisclair (Université de Sherbrooke) et Yagos Koliopanos (Université Paris Nanterre), avec l’appui du Sophiapol (Sociologie, philosophie et anthropologie politiques), du Lasco (Laboratoire d’analyses socio-anthropologiques du contemporain) et de l’École doctorale Économie Organisations Société (ED396)

Comité scientifique

Isabelle Boisclair (Université de Sherbrooke)

Michel Bozon (Ined)

Catherine Deschamps (École d’architecture de Paris Val-de-Seine/Université Paris Nanterre)

Catherine Dussault Frenette (Université de Sherbrooke)

Karine Espineira (Université Paris 8)

Yagos Koliopanos (Université Paris Nanterre)

Marie-Anne Paveau (Université Paris 13)

Lori Saint-Martin (Université du Québec à Montréal)

 

Categories
Colloque Evènements scientifiques

Colloque international: « Biomédicalisation de l’accouchement : Regards croisés sur la césarienne »

Vendredi 15 décembre 2017
Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord,
Auditorium

Programme prévisionnel

9h

– Accueil des participants autour d’un café à l’entrée de l’auditorium

9h30-9h40

– Ouverture du colloque
– Mot de bienvenue de Dominique Memmi, coordinatrice de l’Axe 2 « Corps, santé et société » de la MSH PN
– Naissance de Cesaria, Alexandre Dumont (épidémiologiste et gynécologue-obstétricien, IRD-CEPED, France)

9h40-10h

– Introduction : Qu’est-ce que la biomédicalisation ? Doris Bonnet (anthropologue, IRD-CEPED, France)

10h-11h45

– Session 1- Expression d’une demande de césarienne et négociations entre patients et soignants
Présidence : Nguyen Duc Vinh (médecin de santé publique, département de la Santé reproductive, Ministère de la Santé du Viêt Nam)

Discussion :
Patrick Rozenberg (gynécologue-obstétricien, hôpital de Poissy, France) et Carole Brugeilles (démographe, Université Paris Nanterre-CRESPPA GTM, France)

10h00-10h15

– Déconstruire la demande de césarienne à Phnom Penh, Cambodge, Clémence Schantz (postdoctorante, sociologue et sage-femme, IRD-CEPED, France)

10h15-10h30

– Interactions patientes-soignants et médecine défensive : l’exemple du Vietnam, Pascale Faggianelli (gynécologue-obstétricien, ISPED Université de Bordeaux)

10h30-10h45

– Représentations et vécu des femmes face à la césarienne en Ile de France, Anne-Charlotte Pantelias (étudiante sage-femme, Ecole de Suresnes, UVSQ, France)

10h45-11h00

– La césarienne non médicalement justifiée au Burkina Faso : un « luxe dangereux », Charles Kaboré (Epidémiologiste, IRSS, Burkina Faso)

11h00-11h45

– Interventions des discutants et discussion avec la salle

11h45-13h15

– Déjeuner buffet

13h15-15h

– Session 2- Controverses et débats relatifs à l’organisation des structures hospitalières de prise en charge de l’accouchement
Présidence : Alexandre Dumont (gynécologue-obstétricien, épidémiologiste, CEPED-IRD)

Discussion :
Luc de Bernis (Gynécologue-obstétricien, médecin de santé publique) et
Stanis Perez (historien, Université Paris 13, MSHPN, France)

13h15-13h30

– Stagnation du taux de césarienne en France : analyse à partir de la classification de Robson, Camille le Ray (épidémiologiste et gynécologue-obstétricien, INSERM U1153 et Maternité Port Royal, France)

13h30-13h45

– Des taux de césarienne élevés en structures hospitalières au Bénin: analyse d’après la classification de Robson, Aboubakar Moufalilou (gynécologue-obstétricien, CHU-MEL, Bénin)

13h45-14h00

– Rôles des contraintes organisationnelles et juridiques dans la pratique de la césarienne en Île de France, Valentin Goubet (étudiant sage-femme, Ecole de Suresnes, UVSQ, France)

14h00-14h15

– Pratique privée en Afrique de l’Ouest : un nouveau modèle de soins maternels
prometteur ? Abou Bakary Traoré (gynécologue-obstétricien, CSRef ComII, Mali)

14h15-15h

– Interventions des discutants et discussion avec la salle

15h-15h15

– Pause

15h15-17h00

– Session 3- Quelle politique de santé pour une « bonne pratique » des césariennes?
Présidence : Abou Bakary Traoré (gynécologue-obstétricien, CSRef ComII, Mali)

Discussion : Catherine Deneux-Tharaux (épidémiologiste, INSERM, France) et
Laetitia Atlani- Duault (anthropologue, IRD-CEPED)

15h15-15h30

– Rendre visible la demande de césarienne, Clémence Schantz (postdoctorante, sociologue et sage-femme, IRD-CEPED, France)

15h30-15h45

– Urbanisation et pratique de la césarienne au Viêt Nam, Myriam de Loenzien (démographe IRD-CEPED),

15h45-16h00

– La politique de gratuité de la césarienne au Bénin et au Mali : évaluation d’impact et rôle sur les inégalités d’accès à la césarienne, Marion Ravit (doctorante en santé publique, EHESP, France)

16h00-16h45

– Interventions des discutants et discussion avec la salle

16h45-17h15

– Synthèse et perspectives
Biomédicalisation et césarienne, apports du colloque et perspectives de recherche, Dominique Memmi (sociologue, CNRS, CRESPPA-CSU, MSH PN, France)

Inscription gratuite et obligatoire sur:
https://monintranet.univ-paris13.fr/inscription/cesaria/

Contact :

Myriam de Loenzien, Myriam.de-Loenzien@ird.fr