vidéo-conférences

VIDÉOS

Covid19 en République de Guinée

#1 Comprendre et prévenir l’épidémie de Covid-19 en République de Guinée

#2 Quelques informations sur la maladie à coronavirus en République de Guinée

#3 Figure du risque et sensibilisation communautaire face au Covid-19 en Guinée

#4 Enjeux politiques et enjeux sanitaires en Guinée

#5 Trajets, circulation, contact des virus : comment le virus fait son nid…

#6 La vie avec le virus

Vidéos confinées réalisées dans le cadre du Séminaire sciences sociales de Guinée 3SG sur l’épidémie de Covid-19 en République de Guinée.

Les auteur(e)s :

Ramadan diallo : Docteur en sciences politiques, directeur scientifique adjoint du CIRD

Marie Yvonne Curtis : Enseignante-chercheure en Socio-anthropologie, membre du CERFIG. Elle réalise des travaux de recherche et mène des enquêtes qualitatives rapides sur le terrain dans le cadre de la lutte contre Ebola et, aujourd’hui pour la réponse à la pandémie Corona Virus.


Moustapha Keïta-Diop : Professeur de socio-anthropologie du développement, Doyen de la Faculté des Sciences Sociales de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia, Directeur du Master « Acteurs Sociaux et Développement Local (MASDEL) », membre du CERFIG et Vice-Président du conseil scientifique de riposte contre la pandémie de la maladie à coronavirus (Covid-19) en République de Guinée. Il a participé hier à la riposte contre Ebola et poursuit aujourd’hui ses travaux de recherche et de riposte contre covid-19. Pr Keïta-Diop s’intéresse particulièrement à la mise en œuvre des politiques publiques de la santé.

Frédéric Le Marcis : Professeur d’anthropologie à l’ENS de Lyon, directeur de recherche à l’IRD (TransVIHMI (IRD UMI 233-Université de Montpellier-INSERM U1175) affecté au CERFIG. Il travaille sur l’histoire et les expériences les épidémies et la circulation des modèles de soin. Il a participé à la riposte Ebola.
Publications : https://orcid.org/0000-0001-8302-0864


Alpha Kabinet Keïta : Médecin Biologiste, chercheur à l’Unité TransVIHMI (IRD UMI 233-Université de Montpellier-INSERM U1175), chargé de recherche du CAMES et Directeur Adjoint du Centre de Recherche et de Formation en Infectiologie de Guinée (CERFIG) où il travaille en Guinée sur les réservoirs de virus responsables zoonoses (Ebola, Marburg, Lassa, Crimée Congo, Fièvre jaune, Dengue, Chickungunya et Coronaviruses). Chef de l’Unité de Biologie Moléculaire à l’Institut National de Santé Publique de Guinée et Coordinateur de la Recherche au Centre d’Excellence Africain pour la Prise en Charge des Maladies Transmissibles (CEA-PCMT). Auteur ou co-auteur de plusieurs publications en lien avec la microbiologie et l’épidémiologie des maladies infectieuses. Récipiendaire de plusieurs prix et bourses dont la Médaille de Bronze de la Fondation Infectiopôle Sud obtenu en 2012 à Marseille.


Covid-19 à Marseille et Psychothérapie

Vidéo confinée réalisée par Marie Bonnet.

Auteure

Marie Bonnet effectue ses recherches en anthropologie et psychanalyse à Marseille, portant notamment sur la problématique de l’enfant gravement malade. Ancienne élève de l’Ecole nationale de la santé publique (ENSP), elle a exercé le métier de directeur d’hôpital dans diverses structures hospitalières en Ile de France et en région Provence Alpes Côte d’Azur. Elle partage aujourd’hui son activité entre une pratique clinique de psychanalyse en cabinet de ville à Marseille, la participation au laboratoire de recherche Sociologie, histoire, anthropologie des dynamiques culturelles (SHADYC, UMR 8562 CNRS-EHESS) et des enseignements en tant que vacataire en anthropologie de la santé à l’Université Aix-Marseille II.


De la crise à la médiation scientifique. Circulations des savoirs au Laos

Vidéo confiné réalisée par Pascale Hancart Petitet 

Auteure

Pascale Hancart Petitet : anthropologue, chargée de recherche à l’IRD (TransVIHMI (IRD -Université de Montpellier-INSERM U1175). Ses recherches menées en Inde (2003-2007), Cambodge (2008-2012) et au Laos (depuis 2013) se situent à l’intersection des domaines de l’anthropologie de la naissance et de la reproduction humaine, du genre, des migrations et des maladies infectieuses. Elle a développé divers modes innovants de production et de partage des connaissances scientifiques.
https://orcid.org/0000-0002-7377-8038
https://valorisationrecherchevihlaos.com

Alternant entretien filmé et extraits vidéos des productions médiatiques et artistiques, l’objectif de cette conférence confinée est de présenter la généalogie et les modalités de mes expériences de médiations scientifiques au Laos. Cette médiation a pris plusieurs formes : la co-réalisation d’un programme radiophonique hebdomadaire à la Radio Nationale Laos, celle un documentaire abordant la construction et la mise en œuvre d’un programme de recherche sur les parcours migratoires et vulnérabilités infectieuses ainsi que la co-construction de deux performances théâtrales et dansées inspirées d’entretiens ethnographiques.